Inscription à la newsletter
Se connecter
Menu
03/04/2018

Sunbren : la "cybersécurité pour tous" assurée par un diplômé de KEDGE

Accompagné de ses 6 associés, Baptiste Casnedi (ESC 2009) a créé en 2016 Sunbren, une société proposant des serveurs d'entreprise nouvelle génération, simples, faciles d'utilisation et performants.

Pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelle formation avez-vous suivi à KEDGE et avant d'arriver à KEDGE ?
 
Après 2 années de BTS en alternance, sur un poste en marketing, je me lance dans l'aventure école de commerce avec l’envie d’étoffer mes compétences en business développement et d’élargir le champ des possibles. Concours Tremplin en poche, j’intègre KEDGE (à l’époque Euromed Marseille), au sein du programme Grande Ecole, avec un focus entrepreneurship, IT et innovation, en suivant notamment une partie de mes cours à l’ESIL, une école d’ingénieurs partenaire de KEDGE. J’ai également été président de l’Euromed’S Cup, une aventure humaine extraordinaire doublée d’une expérience on ne peut plus concrète du management d’équipe et de projet. Un semestre à la UCA à Buenos Aires pour parfaire le niveau d’espagnol et un stage de fin d’étude chez Playsoft, spécialiste du jeu et de l’app mobile et me voici diplômé.
 
Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez vous occupés ? Qu'est-ce que ces postes vous ont appris ?
 
Pour ma 1ère expérience, je cherche à me challenger. Ce sera donc un VIE à Madagascar, à la tête d’une société d’outsourcing. Expérience d’une richesse incroyable, professionnellement et surtout humainement. Le démarrage est compliqué (en 2009, le pays est secoué par une crise politique), mais le challenge n’est que plus intéressant. Le management de 60 salariés sur un poste de direction avec la variété des missions que cela implique, dans un pays étranger, de surcroît en crise, il n’y a pas plus formateur pour un jeune diplômé !
 
De retour en France, j’intègre le groupe Viadeo au sein du département Hiring Solutions pour le développement du marché Grands Comptes. Mais manque de soleil oblige, je saisi la première occasion pour retrouver mon cher sud. Direction Aix-en-Provence pour un poste en business development au sein de Synthes’3D, une startup spécialiste de la modélisation et de l’animation 3D. Je découvre ainsi l’univers startup, où les process sont à définir, les marchés à défricher et l’histoire à écrire. Tout cela donne des idées… En attendant de trouver LA bonne idée pour se lancer dans l’aventure entrepreneuriale, je découvre l’univers des infrastructures télécom au sein du Groupe Bouygues, en plein effervescence du Plan France THD, sur un poste de gestion de société de projet/PPP. Je continue ainsi à capitaliser sur mes compétences en gestion, dans le numérique, avec une approche plus transverse.
 
Mais l’idée d’entreprendre fait son chemin et c’est au hasard de rencontres ayant pour fil rouge le numérique et l’envie de bouger les lignes, que démarre en 2016 avec mes associés l’aventure Cblue, devenue Sunbren en janvier 2018.
 
 
Parlez-nous de SUNBREN, votre société.
 
Depuis le début, l’idée partagée par les 7 associés porteurs du projet, tous issus du numérique mais avec des approches différentes et complémentaires, c’est de changer le paradigme des SSII en proposant une alternative simple, efficace et adaptée aux TPE/PME, permettant de repenser leur manière de travailler : oublier l’outil pour se concentrer sur l’usage. On se dit que l’informatique d’entreprise mérite d’être réinventée et doit surtout apporter de la valeur ajoutée aux utilisateurs pour ne plus être considérée comme un centre de coûts mais comme un outil de production au service de l’efficacité et de la productivité des entreprises, particulièrement les PME, pas vraiment adressées ou mal par les grands noms de l’IT et autres SSII.
 
On ajoute à notre solution une dose d’intelligence informatique (bientôt de l’intelligence artificielle), de mobilité et un niveau de cybersécurité maximal, pour permettre aux petites entreprises de bénéficier des meilleurs techno IT et de se concentrer sur leur business. Le chef d’entreprise est ainsi accompagné 24/7 par la solution de services managés Sunbren, qui effectue une opération toutes les 15 secondes, l’autorisant à se concentrer sur son activité sans risque de cyberattaque, de mise à jour non installée, de sauvegarde à programmer, de mise en conformité au RGPD ou d’investissement dans un serveur à réaliser. Sunbren s’occupe de l’informatique de l’entreprise, en continu, sans besoin de changement de matériel ni d’environnement de travail, même en mobilité.
 
Le business model se veut également innovant, avec un abonnement par mois, par utilisateur et sans engagement. Après 3 ans de R&D et la validation de la solution auprès des premiers clients et fort de notre récente levée de fonds auprès de Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation, de BPI France et de notre partenaire historique, BNP-Paribas, nous ambitionnons d’imposer notre solution clé en mains comme la référence IT & cybersécurité des PME afin de les accompagner dans leur transition numérique.
 
Nous sommes affiliés au programme Transition Numérique lancé par le gouvernement, et ainsi reconnu et recommandé comme partenaire de confiance dans l'accompagnement des PME sur la thématique cybersécurité. L'Opinion et le Journal des Entreprises, se sont d'ailleurs fait l'écho de notre croisade "cybersécurité pour tous !".
 
Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?
 
Grâce à cette levée de fond et accompagnés par l’accélérateur Village by CA Saint-Etienne, nous allons continuer à investir dans la R&D pour toujours innover avec un focus sur le développement d’une intelligence artificielle nourrie au machine learning pour anticiper les cyberattaques plutôt que les réparer. Nous allons aussi structurer un réseau de partenaires pour la distribution de la solution en France et en Europe et préparer un futur développement à l’international, notamment au Canada où des partenariats sont en discussion. Je fais d’ailleurs appel au réseau d’alumni en France, en Europe et au Canada : si vous êtes intéressés pour faire de la mise en relation ou distribuer la solution, faites-moi signe.
 
 
En quoi votre scolarité à KEDGE Business School vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ?
 
La variété des enseignements de Kedge et la possibilité de construire son parcours sont indéniablement un plus. J’ai pu assouvir ma curiosité et acquérir cette capacité d’adaptation qui fut primordiale dans mon parcours. Quand l’on sait que 60% des métiers de demain (2030) n’existent pas aujourd’hui, il vaut mieux être expert de l’adaptation plutôt qu’expert tout court. Au-delà des enseignements, ce sont les projets, les associations, bref, tout « l’extra-scolaire », qui en permettant de mener des projets, de travailler en équipe, de s’ouvrir à l’autre, donnèrent de la valeur ajoutée à mon parcours.
 
Si vous deviez donner un conseil aux diplômés et étudiants de KEDGE ?
 
Restez curieux, sortez des sentiers battus et de votre zone de confort et tentez. Echouez, puis recommencez. Il n’y a rien de plus stimulant.
 
Autre chose à ajouter ? Un message à faire passer au réseau ?
 
Vous êtes en Estonie, en Suisse, ou autre pays européen, au Canada et/ou avez de l’appétence pour la cybersécurité, l’IA, le GDPR, n’hésitez pas à me faire signe pour discuter. Retrouvez-nous aussi sur les réseaux sociaux.
 

Plus d'infos :

 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Commentaires