Inscription à la newsletter
Se connecter
Menu
04/10/2021

Fondateur de Dizygn, ce kedger crée des oeuvres graphiques pour Karim Benzema, Gaël Fickou ou encore Vincent Poirier

Récemment diplômé de KEDGE, Elliot Collignon est le fondateur de Dizygn, une startup d'art digital qui propose notamment des oeuvres graphiques personnalisées haut de gamme aux sportifs professionnels, mais pas que...


DIZYGN, L'ART URBAIN

Fondée par Elliot Collignon, Dizygn est une marque française qui produit et propose des illustrations inspirées du monde urbain. La startup s'engage à vous proposer une qualité irréprochable et Made in France. Les "dizygns" sont imprimés en haute définition dans une imprimerie parisienne sur du papier couché 200g, et expédiés en 24h. 

Dizygn propose également des oeuvres graphiques personnalisées haut de gamme et a déjà collaboré avec plusieurs  sportifs professionnels ; Vincent Poirier (ex joueur de NBA / joueur au Real Madrid), Gael Fickou (XV de France / Racing 92), Jake Dennis (Pilote de Formule-E), Arnaud Serié (1er influenceur de golf français), Enzo Zidane (Rodez football) ou encore Jean Quiquampoix (Champion olympique de tir à Tokyo).

DIZYGN.FR

 


ELLIOT, L'INTERVIEW

Originaire de Longwy (Grand Est) et âgé de 24 ans, Elliot a rejoint Marseille, en 2017, en L3 au sein du PGE de KEDGE où il était notamment membre du Ski Club, de l’équipe de rugby et président du BDS. 
 
En 2019, il commence son année de césure à Sydney en Australie où il travaille chez Pirelli pendant 6 mois. À la fin de cette césure, il décide de poursuivre son expérience australienne et fonde sa première entreprise, Starter Media, une agence de conseil en marketing digital pour les TPE/PME, entreprise qui est toujours en activité aujourd’hui.
 
Il est de retour en France en 2020 et termine son Master 2 qu'il réalise en alternance chez Bosch Automobile à Paris. C’est pendant cette année d’alternance qu'il décide de monter sa nouvelle entreprise : Dizygn. Désormais diplômé, il gère à plein temps ses deux entreprises.
 
 

En quoi KEDGE vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ?

Grâce à KEDGE, j’ai pu prendre part à de nombreux projets associatifs, où je me suis éclaté. La vie associative m’a permis de créer des choses et d’organiser des événements géniaux. Pour moi, c’est ce qui a commencé à animer ma fibre entrepreneuriale. 

Dans un second temps, mes stages, mon alternance et mon voyage en Australie m’ont ouvert l’esprit et m’ont permis de me faire un avis critique sur le virage professionnel que je voulais prendre.
 
Enfin, KEDGE ça a aussi été un endroit génial où j’ai rencontré des amis formidables, avec qui je garde un lien très spécial. 
 
 

Pouvez-vous nous parler de votre entreprise et nous décrire votre métier ? 

Concernant Dizygn, c’est une marque d’art digital qui se veut être un vecteur entre le monde urbain, sportif et l’art. Aujourd’hui je propose mes propres oeuvres que vous pouvez retrouver sur le site internet : www.dizygn.fr. Mais, je me suis surtout spécialisé dans la réalisation d’oeuvres personnalisées pour les sportifs professionnels : 
  • Rugby :  Gael Fickou, Maxime Machenaud, Cameron Woki, Gabin Villière, Ngani Laumape, Nicolas Sanchez et Pablo Matera, Tolu Latu, Caroline Drouin et Marjorie Mayans ;
  • Football : Karim Benzema, Umut Bozok, Lilian Mickael Brassier, Enzo Zidane, Léa Le Garrec ;
  • UFC : Fares Ziam ;
  • Handball : Adama Keita, Robin Dourte ;
  • Basket : Vincent Poirier, Gerson Yabusele et Thomas Heurtel, Iliana Rupert, Vincent Causeur ;
  • Golf : Arnaud Serié, Romain Vallaeys.
Mon métier est de m’occuper de la gestion quotidienne de la marque, en allant de la réalisation des oeuvres, l’envoi des colis, mais aussi la gestion des partenariats ou de la comptabilité. La vie d’un entrepreneur est d’avoir dix métiers en un, et c’est ce qui me passionne !
 

 

Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ? 

Mon objectif est de développer et de scaler la marque de manière saine, tout en devenant un acteur majeur dans l’afficherie et la décoration en France. Pour le moment, j’arrive à gérer tout seul, mais j’aimerais pouvoir recruter d’ici peu pour que le processus de développement s'accélère. En ce qui concerne les oeuvres pour les sportifs, le champ des possibles est infini, c’est incroyable ! L’objectif caché est de dessiner un certain joueur argentin et de le rencontrer, mais il va falloir encore bosser !

 


Suivre Dizygn sur les réseaux sociaux :

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Commentaires