Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
29/10/2019

Ce kedger lance Vinifyed : l'app dédiée aux amateurs de vin !

Pierre-Louis Follet, diplômé de KEDGE en 2012, lance une nouvelle application mobile pour les amateurs du vin : Comprenez, identifiez, enregistrez et localisez les vins en fonction de vos préférences.

À travers cet article, découvrez l'interview de Pierre-Louis Follet, co-fondateur de Vinifyed. Cette application mobile est une plateforme qui permet à tous les novices, amateurs ou experts de trouver des vins qui correspondent à leurs goûts sans avoir à se référer à des notations biaisées par des gens au palais différent. Les producteurs gèrent leur profil et restent ainsi maîtres de leur communication tout en suivant en temps réel leurs performances sur le marché.


💬 INTERVIEW

1️⃣ Bonjour Pierre-Louis, pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelles formations avez-vous suivies à KEDGE et avant d'arriver à KEDGE ?

Après une prépa intégrée à l’ESC Lille, j’ai passé les concours Ecricom où j’ai validé une place pour intégrer KEDGE. De là, j’avais la possibilité de valider ma licence d'économie et business à Mannheim donc j’avais gelé mon entrée à L’ESC pour l’année suivante. En rentrant d’Allemagne, je suis arrivé à Bordeaux en optant pour un cursus alliant l’économie, le commerce international, les langues et la gestion d’entreprise. J’ai eu ensuite la chance d’entrer chez Accor en Ventes & Distribution dans le cadre des agences de voyage en ligne type Expedia et Booking. J’ai travaillé à la création et la mise en place d’outils marketing et de revenue management que j’ai eu l’occasion d’aller implanter par la suite dans les hôtels, notamment en marge de mon échange universitaire en Asie du Sud Est.

LINKEDIN

2️⃣ Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez-vous occupés ? Qu'est-ce que ces postes vous ont appris ? 

Une fois rentré de l'échange, je discutais avec un de mes anciens prestataires en conseil marketing. Ce dernier, au pire de la crise en 2012, envisageait pour trouver des relais de croissance d’ouvrir de nouveaux marchés et de s’installer à l'étranger. Il me proposa d’implanter une filiale à New-York. On créa donc une nouvelle offre pour accompagner les entreprises américaines dans leur implantation en Europe. Par la suite, lors d’une mission pour un client américain dans l'équipement outdoor et l’habillement lifestyle, j’ai fait appel à une agence experte en “branding, messaging and design” pour sceller le positionnement et l’attrait de la marque auprès des consommateurs européens. Leur CEO compris l’enjeu d’avoir quelqu’un pour le Business Development et me proposa de rejoindre leur équipe. Le temps de structurer l'activité, je fis les démarches pour changer de visa et intégra cette agence spécialisée en stratégie de marque en qualité de Directeur du Business Development. Pendant 3 ans, j’ai développé une expertise dans le développement de marque, la communication stratégique, les animations en retail et les activations de communautés pour booster les ventes. J’ai travaillé sur différentes problématiques de lancement de produits, de concepts, de programmes d'éducation, de service client…. De la réflexion stratégique à la conception de chartes graphiques et d’identifiants de marque, en passant par du shooting vidéo et la réalisation de supports, ainsi que leurs présentations engageantes aux équipes et aux clients pour toutes les industries du luxe et du lifestyle. De là, après 3 ans d’agence, je fus à la recherche de nouveaux défis. Je cherchais notamment à monter en compétence, avec plus de responsabilités et potentiellement à vendre un produit/un service plus que du temps et de l’intelligence. Après 5 ans aux États-Unis, j’avais développé un certain réseau qui me permis de faire tourner le mot de mes envies et je fus contacté par un cabinet de recrutement pour reprendre les rênes de la filiale US d’une marque fabricante de maroquinerie. Elle était installée là-bas depuis 7 ans. Il fallait structurer la filiale, sa réorganisation et ses revenus. Ces expériences et mon envie d’entreprendre m’ont permis de me joindre à l’aventure “Vinifyed” en tant qu’investisseur et membre du board. Mes expériences en marketing sont diverses mais j’avais envie d'être impliqué dans l’univers du vin et du digital. Le projet Vinifyed m’a immédiatement séduit. Je fais partie du projet depuis sa création et je suis son évolution. C’est extrêmement passionnant.

 

3️⃣ Quel(le) est votre projet/situation aujourd'hui ? Comment avez-vous eu l'idée et l'envie de faire ce que vous faites aujourd'hui ?

L’idée de développer Vinifyed est venue en échangeant avec les autres co-fondateurs. Au-delà de la passion commune, nous avions ensemble une approche transversale de la filière viti-vinicole, certains avec un bagage technique, d’autres commercial et pour ma part marketing. Nous étions expatriés aux États-Unis et nous voyions que les producteurs avaient beaucoup de mal à créer du lien avec le terrain. On s’est demandé comment à distance, les consommateurs pouvaient être immergés dans leurs terroirs, continuer un voyage au sein de domaines déjà visités ou découvrir des vignobles depuis leur canapé. En approfondissant nos recherches nous avons pu faire un constat plus général : un retard considérable de la filière en terme de digitalisation, contrôlée par les producteurs eux-mêmes. D'autant plus inquiétant que les acteurs du numérique sur la filière participent à accentuer le fossé entre consommateurs et producteurs. En effet, au travers d’applications en crowdsourcing, les consommateurs sont réduits à partager entre eux des notations subjectives et voient leur actes d’achat détournés de leur besoin objectif de base. De leur côté, les producteurs sont réduits à subir ces notations subjectives sans pouvoir valoriser leur travail, communiquer leur savoir-faire, leur histoire et vendre efficacement le fruit du terroir qu’ils chérissent tant. Ce constat chez Vinifyed nous l’avons vécu au plus près du terrain, et pas n’importe lequel : le plus gros marché au monde pour la filière mais aussi le plus en avance en matière de digital et d’expérience client : le marché Américain ! Nous nous sommes dit que si au travers d’une solution numérique simple nous arrivions à connecter objectivement les producteurs à leur audience sur le marché le plus exigeant, alors la voie serait tracée à l’échelle mondiale pour un nouveau modèle de réconciliation de la filière et du digital. Vinifyed c’est la passerelle entre le consommateur et le producteur. Une plateforme qui permet à tous les novices, amateurs ou experts de trouver des vins qui correspondent à leurs goûts sans avoir à se référer à des notations biaisées par des gens au palais différent. Les producteurs gèrent leur profil et restent ainsi maîtres de leur communication tout en suivant en temps réel leurs performances sur le marché.

L'APPLICATION

4️⃣ Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?

Nous démarrons une campagne de crowdfunding via la plateforme Ayomi, à partir de Novembre, dans l'optique de rassembler 265 000 euros afin d'activer notre marketing utilisateur sur New York. Dans un premier temps, nous concentrons nos efforts Marketing sur cette zone pour permettre aux producteurs Français de rapidement gagner en visibilité sur ce marché.

 

5️⃣ En quoi votre scolarité à KEDGE Business School vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ?

KEDGE donne la possibilité de développer un réseau et m’a notamment permis de trouver mon premier stage long chez ACCOR, qui reste mon premier tremplin. Ensuite, tout au long du programme, on a la possibilité de se développer une personnalité et une sensibilité académique diversifiée qui donne les cordes pour se lancer dans de nouveau défis : partir à l’aventure (potentiellement à l'étranger) ou dans un projet entrepreneurial qui demande de nombreuses qualités et de la flexibilité. Et enfin, la capacité et la motivation de se remettre en question, d’apprendre et d’avancer dans la vie en mode “gestion de projet” tout en capitalisant sur les expériences passées. Il s'agit d'être non pas adapte mais adaptable.

6️⃣ Pierre-Louis, autre chose à ajouter ?

Bien que nous ayons développé notre outil pour les États-Unis, l’application est gratuite et disponible dans le monde entier ! Téléchargez-la, utilisez-la et n'hésitez pas à nous faire des suggestions de vin. Si vous travaillez dans la filière viti-vinicole, nous serons heureux d’échanger avec vous. Producteurs, importateurs, distributeurs, agents commerciaux.. vous pouvez vous inscrire ici (https://maker.vinifyed.com/) et/ou en parler autour de vous. Et en ce moment, notre accès Discovery est gratuit ! Et bien sûr, si notre projet vous plaît, vous pouvez également participer à notre levée de fond. Elle débutera en Novembre et vous trouverez toutes les informations sur nos réseaux.

EN SAVOIR PLUS

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.