Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
10/07/2019

Une diplômée lance FLUSH, un magazine consacré... aux WC !

Le parcours de Aude, diplômée de KEDGE

 
Aude Lalo a suivi le cursus IBBA de KEDGE, qui s'appelait à l'époque Cesem Marseille. « La possibilité de partir deux ans à l'étranger et le double-diplôme m'avait séduite », explique Aude. « A l'issue de mon BA European Management (à l'Université de Westminster à Londres) j'ai enchaîné avec un master, toujours à KEDGE Marseille : "Management des Entreprises de Médias" ».
 
« La première partie de la formation, la plus généraliste, m'a donné les bases du marketing et du business. A Londres, j'ai notamment appris à travailler à l'anglo-saxonne. Ces deux années ont été fantastiques à tous points de vue. Ensuite, mon master qui m'a passionnée du début à la fin a confirmé mon appétence pour les médias : édition, audiovisuel... » témoigne la jeune kedgeuse.
 
Pendant ses études, Aude a effectué différents stages dans les médias, notamment en tant que journaliste à la rédaction nationale de RCF, mais aussi en tant qu'assistante de production pour Les Films d'Ici. 
 
Elle est ensuite restée à Paris pour y faire ses premiers pas dans la production de spectacles et la communication événementielle. « Au cours de ces années, j'ai eu la chance d'avoir été encadrée par des professionnels incroyables ; l'un des enseignements qui me restera à jamais gravé en mémoire est de "toujours vérifier », raconte Aude. Enfin, la diplômée a travaillé pour l'Ambassade de France en Italie où elle était chargée de la communication des activités du service culturel et de sa nouvelle marque : l'Institut Français.
 

FLUSH, l'actualité (dé)culottée !

 
Aujourd'hui, Aude est éditrice. « J'ai créé un magazine qui s'appelle FLUSH et qui observe le monde par la lunette des toilettes... C'est l'actualité (dé)culottée ! ». FLUSH est un trimestriel papier artistique et décalé, vendu en kiosques et sur flushmag.fr. Mais comment lui est venu cette idée originale ?
 
« Tout a commencé il y a cinq ans, lorsqu'à côté de mon travail, je tenais un blog dans lequel j'écrivais des billets d'humeur sur les WC des bars et des restaurants. Abonnée à des alertes d'actualité je me suis rendue compte du foisonnement d'enjeux de société en lien avec ce secteur : santé, écologie, mixité, économie... D'un autre côté, j'ai été approchée par des acteurs de cet écosystème qui n'avaient pas de canal de communication de référence. Je me suis donc aperçue que j'avais d'un côté une ligne éditoriale innovante, et de l'autre, un modèle économique viable notamment grâce à la publicité. Comme l'envie d'entreprendre me titillait depuis toujours, j'ai pensé : c'est ça ! C'est le moment ! Le chemin a été long jusqu'à la sortie du premier numéro, j'ai vraiment pris le temps de consulter des professionnels de la presse et du sanitaire, de construire un business plan... » nous raconte Aude.
 
 
Aujourd'hui, FLUSH #3 est en vente et le #4 de la rentrée est en préparation. À court terme, Aude et son équipe vont distribuer FLUSH dans des circuits complémentaires : en librairie, en Belgique... Elle travaille aussi sur un livre-BD sur l'endométriose et enrichit leur offre B2B, notamment avec de la communication visuelle sur-mesure, de l’événementiel et de la formation. Parallèlement, Aude a lancé une levée de fonds pour accompagner ce changement d'échelle : « FLUSH plaît et son démarrage est prometteur ; maintenant nous devons mettre le turbo ! Concrètement, pour ce tour de table je recherche 3 ou 4 investisseurs privés qui auront un coup de coeur pour FLUSH ». À moyen terme, Aude va construire un site Internet d’actualités avec des infos chaudes, des vidéos, des podcasts, et à long terme FLUSH vendra des produits dérivés et d'autres en ligne : « Une fois la marque bien installée, nous aurons une boutique physique, et pourquoi pas se développer à l’international : FLUSH UK, FLUSH Italia… ».
 
Modeste aperçu de FLUSH #3

Coucou les amis, FLUSH #3 est sorti 🐣

Publiée par FLUSH sur Vendredi 7 juin 2019
 
 
 

FLUSH fait le buzz dans les médias

 
« FLUSH a reçu un excellent accueil critique » explique Aude. « La couverture médiatique de son lancement a été très impressionnante, je ne m'y attendais pas : Canal +, Quotidien, France Inter, l'Express... ». FLUSH a aussi été finaliste du concours Media Maker, du concours d'entrepreneuriat journalistique les Têtes Chercheuses, et Aude a été invitée à présenter son titre cette année aux Assises du Journalisme.

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Dévoiling la Une de FLUSH #2 starring @vincent_dedienne comme vous ne l'avez jamais vu.

Une publication partagée par FLUSH (@magazineflush) le

 
 
Lorsqu'on lui demande son conseil pour les jeunes kedgers, Aude répond : « Il faut se lancer pour savoir. Ne pas écouter ceux qui doutent, foncer (bien armé), s'entourer de gens compétents et sur votre longueur d'ondes ». Voilà qui est dit !
 
On laisse le mot de la fin à la diplômée créatrice de FLUSH : « Si vous connaissez des entrepreneurs qui seraient séduits par notre démarche et disposés à nous accompagner grâce à une entrée au capital et de bons conseils, c'est maintenant ! Vous pouvez aussi participer à cette folle aventure en vous abonnant, et bien sûr en nous suivant sur les réseaux sociaux ».
 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.