Inscription à la newsletter
Se connecter
Menu
20/10/2017

Testez votre culture directement sur Messenger grâce à ces étudiants de KEDGE !

Comment se cultiver et tester ses connaissances facilement ? Grâce à Feed.Mind, un chatbot élaboré par deux Kedgers, bien sûr !

Bonjour Loïc ! Pour commencer, peux-tu nous raconter ton parcours et celui d'Alexandre ?
 
Mon parcours scolaire est assez classique : après un bac scientifique en Corrèze et une classe préparatoire à Toulouse, j’ai intégré le Programme Grande Ecole de KEDGE. Alexandre, mon co-fondateur, a suivi un parcours similaire en région parisienne. Après une première année généraliste où j’ai listé BDE et intégré la Team Trophée, j’ai rejoint les fondateurs d’Accede Aquitaine Entrepreneurs (dont Alexandre) où j’ai découvert le milieu de l’entrepreneuriat de plus près ! En deuxième année, avec le "parcours à la carte", je me suis donc logiquement spécialisé en entrepreneuriat et en finance.
 
Aujourd'hui, nous sommes encore en deuxième année de Master, nous ne sommes donc pas encore diplômés et réellement dans la vie active. Cependant, les postes que nous avons pu occuper pendant notre césure ont été déterminants. Alexandre travaille depuis plus d’un an maintenant au tout nouvel accélérateur de startups créé par les Galeries Lafayette en partenariat avec le géant américain Plug & Play (stage prolongé en CDD), ce qui lui permet d’évoluer au cœur de l’écosystème startup au quotidien ! Quant à moi, je suis d’abord passé par un premier stage long en audit financier chez Deloitte, très professionnalisant et formateur en termes de rigueur ; avant de rejoindre Bim, une startup parisienne en forte croissance dans le secteur de la FoodTech. J’ai été en charge du lancement de l’application sur Bordeaux, un poste exigeant où on m’a confié d’entrée beaucoup de responsabilités dans des domaines variés : la mise en place de la stratégie opérationnelle pour le lancement de la ville (communication, événements, etc), la prospection des meilleurs restaurants bordelais, ainsi que le suivi quotidien de nos nouveaux partenariats (Account Management). D'ailleurs, Bim vient d'annoncer une levée de fonds de 2,5 Millions d'euros pour accélérer son développement à l'international. Ces diverses expériences ont renforcé notre envie de nous lancer à notre tour, avant même d’être diplômés !
 
 
Peux-tu m'expliquer en quoi consiste Feed.Mind, et comment avez-vous eu cette idée ?
 
Depuis fin Juin 2017, nous avons lancé Feed.Mind, un média conversationnel sur Facebook Messenger à destination des jeunes en France. Le concept est simple : en seulement 3 minutes par thème, nous permettons à nos utilisateurs de s’éduquer ou tester leurs connaissances sur des thèmes variés en répondant aux questions posées par notre robot conversationnel (chatbot) sous la forme de discussion sur Messenger. En 3 minutes, l’utilisateur a fini son quiz, il obtient une carte avec son score qu’il peut partager à ses ami(e)s en un clic, avant de comparer leurs résultats ! Il y en a pour tous les goûts puisque nous proposons des quiz sur l’actualité, l’économie, la culture, la politique, l’histoire, la tech ou bien le sport également. Tous les lundi après-midi, nos utilisateurs reçoivent une notification avec les nouveaux thèmes disponibles. A l’heure où j’écris ceci, nous venons de franchir la barre symbolique des 100 000 messages échangés avec nos utilisateurs après 3 mois d’existence ! Nous comptons à ce jour 900 utilisateurs actifs chaque semaine, et l’objectif est de très bientôt passer la barre des 1000 utilisateurs hebdomadaires !
 
 
Nous avions envie de nous lancer depuis presque un an. Plusieurs projets ont été abandonnés, par raison de mauvais timing, ou de compétences techniques insuffisantes pour mettre nos idées à exécution. Cependant, nous nous sommes rendus compte que tous nos projets successifs avaient 3 grands points communs. Ils gravitaient tous autour:
 
① De l’éducation, plus globalement de la diffusion de la connaissance.
② Du pouvoir d’Internet, de la scalabilité.
③ Des jeunes, de la génération Y voire Z.
 
De plus, s’intéressant de prêt à la multiplication des chatbots, notamment sur Messenger depuis que Facebook a offert cette possibilité, nous nous sommes dit que ce pouvait être un bon moyen de diffuser notre contenu au plus grand nombre, en captivant nos utilisateurs grâce à un mode de distribution mieux adapté. Et c’est ainsi que Feed.Mind est né à la fin de notre année de césure ! En ce qui concerne notre situation actuelle, Alexandre est toujours en poste à Paris jusqu’à la fin de l’année. Pour ma part, je suis en échange universitaire à Exeter, dans le Sud-Ouest de l’Angleterre, mais nous continuons à développer ce projet malgré nos obligations respectives.
 
 
Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?
 
Pour l’instant, nous avons en tête deux objectifs majeurs : le premier est d’écouter le retour de nos utilisateurs pour continuer à améliorer le contenu de nos quiz ; le second est de travailler notre acquisition pour faire en sorte que de plus en plus de monde teste Feed.Mind et s’en serve chaque semaine quelques minutes pour apprendre des choses de manière interactive et fun ! Ce sont nos deux objectifs à court terme, et nous sommes focalisés là-dessus. Si nous y parvenons, nous pensons également à lancer une version en anglais afin de pouvoir partager notre concept au plus grand nombre.
 
 
En quoi votre scolarité à KEDGE vous a aidé à entreprendre ?
 
Comme toutes les écoles de commerce de qualité, je pense que la force première de KEDGE ne se trouve pas dans les enseignements qu’on nous a délivrés. Sans renier l’importance de l’apprentissage théorique au cours de notre parcours en école, les enseignements n’y sont pas (ou peu) différents de ceux qu’on aurait reçus ailleurs. Par contre, les rencontres que l’on fait en cours, lors des travaux de groupe, dans nos associations, dans nos équipes de sport ou au cours des nombreux événements organisés sont uniques. Les rencontres que nous faisons nous ouvrent à d’autres perspectives, et pas seulement d’un point de vue professionnel : ce sont des années où l'on évolue dans un environnement très actif qui permet à chacun de trouver sa place et de comprendre quel futur on a envie de façonner après nos années d’école !
 
Si vous deviez donner un conseil aux kedgers qui eux aussi, souhaitent entreprendre ?
 
Pour les personnes qui sont encore étudiantes à l’école, je pense que ce serait de tirer profit au maximum des enseignements théoriques dispensés, mais surtout de profiter de ces années pour prendre part à un maximum de projets, de rencontrer un maximum de personnes et surtout de ne pas être passif : la proactivité est la source de toutes les opportunités que l’on peut se créer à la sortie de l’école ! Et si vous voulez monter votre entreprise, je pense que c’est un des meilleurs moments pour le faire : vos responsabilités sont limitées, vous en retirerez beaucoup d’expérience pour votre futur professionnel et personnel, quel qu’il soit ! Pour les personnes déjà diplômées qui souhaitent se lancer dans une aventure entrepreneuriale, j’aimerais leur dire que c’est une expérience très excitante et enrichissante, mais c’est aussi un quotidien difficile, avec des ascenseurs émotionnels forts allant très vite de la joie extrême au doute le plus total, et qu’il faut donc se lancer uniquement lorsqu’on est sûr d’avoir trouvé un projet pour lequel on est prêt à tout donner, peu importe les obstacles. Il faut prendre ces éléments en compte, surtout quand on est en poste en entreprise et que l’on a plus de responsabilités que lorsqu’on est encore étudiant. Par contre, si vous ne pouvez pas passer un jour sans penser à votre idée de projet d’entreprise, c’est qu’il est assez significatif pour vous pour que le projet réussisse, alors foncez, ça en vaut la peine !
 
Autre chose à ajouter ?
 
Un petit like sur la page Facebook nous ferait le plus grand des plaisirs, et si vous voulez tester notre chatbot (pourquoi pas nous faire un retour également), cela serait de la plus grande aide !

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Commentaires