Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
09/10/2020

Rencontre avec Sébastien Imbert, kedger et CMO de Microsoft France !

Diplômé de KEDGE en 1998, Sébastien Imbert évolue depuis 21 ans au sein du groupe Microsoft où il exerce, depuis août 2018, le poste de Directeur Marketing France.

Après un cursus scientifique, Sébastien Imbert obtient le diplôme du programme ingénieur d'affaires de KEDGE en 1998. Lors de sa scolarité, il a notamment fait partie de la Junior Entreprise, Marketing Méditerranée, en qualité de Vice-Président. Additionnellement à KEDGE, Sébastien Imbert est également diplômé de l'Université du Wisconsin-Eau Claire en 1997, de l'Université Leonard de Vinci, Master Spécialisé Commerce sur Internet (MCI) en 1999 et enfin d'HEC Paris en 2006.

Dès 1999, il rejoint le groupe Microsoft en tant que Spécialiste du marketing en ligne avant d'évoluer deux ans plus tard au poste de Responsable Marketing & CRM en ligne. En 2004, il est nommé Responsable Marketing et Communication du groupe puis Directeur Marketing & Communication B2B en 2008.

De 2012 à 2018, pendant plus de 6 ans, Sébastien Imbert occupe le poste de "Digital Marketing Lead" où il est en charge de l'équipe digitale de Microsoft France composée d'experts dans de nombreux domaines (réseaux sociaux, vidéo, mobile, commerce électronique, ventes en ligne, optimisation numérique ou encore l'événementiel).

Depuis août 2018, après presque 20 ans au sein du groupe, il est promu Directeur Marketing de Microsoft France.

D'autre part, Sébastien Imbert fait également partie du conseil d'administration de :

  1. La villa numeris, un think tank indépendant qui promeut un modèle ouvert et européen du digital affirmant la primauté de l'humain ;
  2. Oxycar, une application cofondée par un kedger (Mathieu Gardin - MSc Ingénierie d’affaires, promo 2019 ) qui propose de faciliter les trajets domicile - travail de façon innovante.

 

LINKEDIN - SÉBASTIEN IMBERT

 


INTERVIEW 💬

1️⃣ En tant qu’ancien étudiant de KEDGE, quels souvenirs gardez-vous de l’école, qu’est-ce qui vous a marqué ?

Ce que je retiens de ma scolarité à KEDGE, est qu'elle a été une période avec énormément d'énergie, d'enthousiasme, de camaraderie et avec un apprentissage continu dans les murs et en dehors des murs de l’école. La vie associative de l'école et tout ce qu'on peut y apprendre m'a aussi beaucoup marqué. J’ai eu la chance d’être vice président de la junior-entreprise et par conséquent de réaliser de nombreuses études de marchés, comme par exemple, pour le groupe Pathé, qui, pour l'anecdote m'a permis d'obtenir 1 an de cinéma gratuit. Pour faire court, la vie associative à KEDGE est un véritable vecteur de développement.

Je retiens aussi tous ces moments de rencontre avec les étudiants que j’ai rencontrés au 20ème siècle et qui sont pour certains, encore aujourd'hui des contacts forts, des personnes avec qui je suis resté en relation. Je me souviens également de quelques professeurs comme mon professeur de stratégie, qui d'une certaine manière a été mon premier contact que j’ai pu avoir avec Microsoft, puisqu’il était un ami de Jean-Philippe Courtois, actuellement Vice-Président exécutif et Président des ventes, du marketing et des opérations de Microsoft à l'international.

J'ai bien sûr des souvenirs de soirées mémorables avec des thèmes tous aussi originaux les uns que les autres, des grands moments !

Pour finir, il me reste en tête quelques images de notre séminaire d’intégration qui était assez fort. Les étudiants, dont je faisais parti, étaient réunis sur un stade et nous avons vu un hélico qui nous survolait avant de se poser devant nous. Deux personnes en sont sorties, c’était les présidents du BDE escortés par deux motard de la police. C’était très impressionnant de voir des étudiants employer autant de moyens. Une image très marquante encore aujourd'hui !

2️⃣ En quoi votre scolarité à KEDGE vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de vos projets ?

Je suis arrivé à KEDGE en 95, à une période où seulement 0,1% de la population mondiale était connectée à internet. Nous commencions tout juste à en entendre parler. Le développement des usages commerciaux d'internet débute en 94 ; l'époque où les prémisses des modèles d'internet se mettent en place. J'intègre donc l'école à ce moment, au sein d'une section qui est à la fois commerciale, business ainsi que technique, et dans une époque de grands changements technologiques qui allaient créer et bouleverser des fondamentaux économiques et plus tard, des fondamentaux sociologiques

Ce double cursus m’a vraiment servi et m’a aidé à devenir ce que je suis aujourd'hui et à développer un état d'esprit qui m'a permis de travailler dans des environnements pluridisciplinaires. J'ai notamment pu développer la capacité à pouvoir fédérer des énergies et des compétences différentes, c’est extrêmement important.

Aussi, l’école m’a donné l’opportunité de pouvoir voyager, travailler à l’étranger et rejoindre notamment l'University of Wisconsin-Eau Claire. Une université assez connue dans le monde de l’informatique où j’ai pu réaliser un majeur en marketing et un mineur en computer science. Sans KEDGE,  je n’aurais pas pu le faire, et je suis persuadé que sans cette école, je n’aurais pas eu cette vocation pour me spécialiser dans le digital marketing et le digital business.

3️⃣ Pouvez-vous nous décrire le métier de CMO et son avenir ? Selon vous, quelles sont les innovations majeures qui vont transformer votre métier et l'entreprise dans les prochaines années ?

C’est une vaste question…

Certes, le CMO est en charge de la gestion de la marque, de sa notoriété, de son image et du positionnement des produits, mais de nombreuses nouvelles composantes existent aujourd’hui. Le fondamental aujourd’hui c’est la data.

En tant que CMO et avec mes équipes, notre objectif est le suivant : comment développer de la data, comment l'interpréter et comment créer des plans autour de celle-ci en lien avec les insights que cela va nous donner. Le poste de CMO est désormais un réel acteur qui contribue à la croissance de l’entreprise en lien avec ses priorités mais aussi en lien avec les insights des clients et des partenaires.

Aujourd’hui le directeur marketing est à la croisée des sujets marketings classiques, techniques, juridiques, de design et d’UX. La diplomatie joue également un rôle important dans notre travail. Nous sommes à l’intersection de plusieurs secteurs au coeur de l’entreprise. Dans le futur, les CMO vont être des personnes capables de générer de la croissance à l'intersection des forces commerciales et des forces marketing.

4️⃣ Votre carrière est déjà extrêmement riche, quels sont vos objectifs de développement pour l’avenir ?

Quel que soit son niveau, de stagiaire à directeur, nous n'avons jamais fini d’apprendre ! Je me place dans une logique d’apprentissage et de développement continu, et je pense qu'il  est fondamental de se mettre dans cette démarche dans le monde d’aujourd'hui.

De mon côté, je vais continuer à développer des skills de leadership et de management dans un monde volatil qui devient de plus en plus complexe et ambiguë, notamment avec ce qui se passe aujourd’hui avec la covid-19. Nous devons adapter nos modes de travail, notre capacité à animer nos équipes, et à développer des objectifs à courts et longs termes.

5️⃣ Si vous deviez donner un conseil aux diplômés de KEDGE qui aimeraient faire comme vous, quel serait-il ?

Très simplement, cultiver et développer sa curiosité. Être curieux est extrêmement important, surtout à l'ère du numérique.

Il est aussi primordial de développer et de cultiver son écoute active, d'être à l’écoute avant de réagir ou de sur-réagir immédiatement. 

Enfin, développer son état d'esprit et sa posture d'entrepreneur ou d'intrapreneur est essentiel, nous avons toujours besoin d'intrapreneur qui soit capable de suivre un plan comme de définir un plan.

N'hésitez pas à réaliser des projets concrets et d'apprendre autour de ces projets. L'apprentissage c'est l'expérience et toute expérience est bonne à prendre. N'hésitez pas également à développer au maximum vos compétences techniques en passant des certifications, il en existe dans de multiples domaines.,

6️⃣ Pour vous, en quoi est-ce important pour une école d’avoir un réseau d’anciens puissant ?

Le lien crée de la force et avoir un réseau d’anciens large est fondamental pour le rayonnement de KEDGE. Sans son réseau d'alumni, KEDGE ne rayonne pas. Dans un contexte où la concurrence nationale et internationale est immense, le réseau alumni est plus qu'important.

Ce qui est intéressant avec cette notion de lien, c'est qu'elle perdure au fil des ans. Personnellement, je suis resté en contact avec des kedgers avec qui je continue d'échanger aujourd’hui. Un des anciens que je côtoie toujours, m'a récemment présenté un jeune diplômé de l'école, Mathieu Gardin (promo 2019). Ce dernier est le fondateur de la startup Oxycar à laquelle j'ai décidé de participer.

Je suis très heureux de pouvoir faire perdurer le lien avec KEDGE en participant à un projet concret comme celui-ci, qui je pense ne fait que démarrer et va avoir beaucoup d’impact !

 


Retrouvez Sébastien Imbert lors de notre prochaine conférence en ligne :
"Dans la peau des diplômés, les enjeux du marketing international"

Le 22 octobre 2020 à partir de 17h

S'INSCRIRE 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Commentaires