Inscription à la newsletter
Se connecter
Menu
02/09/2021

Pierre Quiroga, diplômé de KEDGE, vainqueur de la 2e étape de la Solitaire du Figaro à la voile !

Diplômé du KEDGE Bachelor et du MSc International Trade & Logistics, Pierre Quiroga (Macif) a remporté, mercredi 1er septembre 2021, la deuxième étape de la Solitaire du Figaro, entre Lorient et Fécamp (Seine-Maritime).

Créée en 1970, la solitaire du Figaro, la plus ancienne grande course française, se dispute en solitaire et en quatre étapes.

2 jours 18 heures 43 minutes et 45 secondes, c’est le temps qu’il a fallu à Pierre Quiroga pour remporter la deuxième étape de La Solitaire du Figaro 2021. C’est aussi et surtout le temps qu’il a mis pour relier Lorient à Fécamp et franchir la ligne d’arrivée ce matin à 8h43, à presque une heure de son premier poursuivant. Le sudiste partait sur cette ultime épreuve du calendrier avec un objectif non prétentieux de gagner une étape. Quelle joie, donc, à mi-parcours, de cumuler une deuxième et première place qui lui permettent de se hisser en tête du classement général provisoire. La Solitaire du Figaro étant bien connue pour son classement au temps, cette place à plus d’1h36 du deuxième, Xavier Macaire, qui affichait pourtant plus de 47 min d’avance sur le sudiste lorsqu’il remportait la première étape, est une magnifique victoire. - quirogapierre.com

« Cette victoire était l’objectif de base fixé avec Hans Roger (Directeur des Activités Mer de la Macif) et avec moi-même. Gagner, c’est un beau symbole, j’avais envie de retrouver cette sensation après la Solo Guy Cotten de l’année dernière. Certains diront qu’il était trop risqué de partir tout seul mais cela prouve que quand je prends ces risques-là, à l’instar de la grande course de la Solo Maître CoQ, ça marche ! C’est une méthode de navigation qui me convient quand je l’exploite raisonnablement. Le départ a été très tonique comme je l’avais annoncé, c’était spectaculaire sur l’eau. Dès la première nuit, nous avons eu du gennaker à 110° de vent réel, nous étions très mouillés avec 15-17 nœuds de vitesse. Il était très difficile de quitter la barre avant d’attaquer la remontée en rase cailloux où, là aussi, il fallait être éveillé jusqu’à l’arrivée quand le vent prévu n’était pas au rendez-vous. J’ai perdu pas mal de temps sur mes virements de bords lors des 3 derniers milles mais une victoire, ça se mérite et je suis bien allé la chercher. Le moment le plus délicat a bien entendu été lorsque j’ai pris la décision de lâcher le groupe pour faire ma propre trace mais je l’ai assumé pleinement. Je prends du plaisir à naviguer comme je l’ai fait, ça créé du jeu dans la flotte et c’est aussi agréable à suivre. La motivation pour la suite est la même, mon objectif est atteint mais je prendrai d’autres victoires si j’en ai l’opportunité. Je vais essayer de naviguer sur la deuxième partie de course avec autant de plaisir, qui plus est en tête du classement général. » - Pierre Quiroga

EN SAVOIR PLUS    PIERRE QUIROGA - LINKEDIN

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Commentaires