Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
13/06/2019

Découvrez le portrait de Marylise, une kedgeuse installée en Australie depuis 11 ans !

Les 2 étudiantes du pro-act "KEDGE Alumni Travel" sont actuellement à Singapour, où elles viennent à la rencontre de nos diplômés expatriés.

  • PROMOTION : 2004
  • POSTE : Product Director
  • ENTREPRISE : HeadUp Labs
  • DURÉE D’EXPATRIATION : 11 ans en Australie

 

INTERVIEW :

  • Bonjour Marylise ! Pour commencer, présentez-vous rapidement.

Bonjour, je m’appelle Marylise Milhaud. Je fais partie de la promotion 2004 de Kedge Marseille. Je suis actuellement Product Director pour HeadUp Labs à Melbourne en Australie.

 

  • En quoi consiste votre métier ? Quelles sont vos missions ?

HeadUp Labs est une start-up qu’on a créé il y a deux ans. Nous avons conçu une application qui a pour but d’être synchronisée avec les objets connectés tels que Apple Watch ou Fitbit afin de donner un réel “tableau de bord humain”. Cette application permet d’analyser les données et d’aider les personnes à gérer et améliorer leur santé et leur forme physique. Elle donne des indications sur 5 catégories de santé et fitness : esprit, coeur, sommeil, poids et activité.

Nous travaillons actuellement sur le développement de programmes dans l’application, notamment pour prévenir du diabète et des maladies cardiovasculaires. On essaie de suivre une logique d’amélioration constante en faisant évoluer l’application toutes les deux semaines.

  • Pouvez-vous nous décrire votre parcours scolaire au sein de Kedge ? Quelle formation avez-vous suivi ?

J’ai intégré Kedge en 2000 et j’ai suivi une formation en marketing. Pour mon année de césure, j’ai fait un premier stage de 6 mois dans le service communication de TPS à Paris et j’ai enchaîné avec 6 mois à Londres en Angleterre dans une agence de marketing. Ce dernier stage m’a permis d’obtenir mon premier emploi car ils ont souhaité m’embaucher par la suite. Je suis donc retournée à Marseille terminer mon Master 2 et je suis repartie vivre en Angleterre.

 

  • En quoi Kedge vous a aidé à développer et réaliser vos projets ?

Le cursus d’association m’a beaucoup apporté. Étant présidente de l’association “Le Citadingue”, cette expérience m’a permis d’avoir une vision du monde professionnel plus large qui ne se limite pas à la théorie enseignée en cours. Grâce à cela, je me suis rendue compte que je souhaitais travailler dans de petites organisations, avec un rôle de management assez polyvalent.

J’ajouterai que l’expérience internationale requise par l’école m’a aidé dans mon parcours. En intégrant Kedge, l’anglais était une matière dans laquelle je ne me sentais pas à l’aise. Le fait de partir à l’étranger m’a permis d’acquérir cette ouverture internationale et c’est aussi grâce à cela que je suis ici aujourd’hui !

 

  • Depuis quand êtes-vous expatriée ?

Après avoir été diplômée, j’ai passé 6 ans en Angleterre, principalement dans des services marketing. J’ai rencontré mon mari là-bas, qui est australien, et nous avons souhaité partir en Australie initialement pour deux ans et 11 ans plus tard nous sommes toujours là !

 

  • Pour quelles raisons avez-vous décidé de vous expatrier à Melbourne ?

On a choisi de vivre à Melbourne car c’est une grande ville. La vie est agréable ici et c’est une ville multiculturelle.

Melbourne peut être comparée à Barcelone. C’est une grande ville qui est très portée sur l’art et la culture. Le street art est très développé dans les rues de Melbourne et cet aspect-là me plait beaucoup.

  • Qu’est-ce qui vous a le plus surpris dans ce pays ?

Les australiens sont des personnes très ouvertes ! Ici, lorsqu’on rentre dans un commerce on nous demande automatiquement comment ça va. Ce n’est pas simplement par politesse, les australiens veulent vraiment engager des conversations. Après avoir vécu en France et en Angleterre où on est plus réservés et où on a tendance à rester avec les personnes que l’on connaît, cela m’a surpris ! La société est tournée vers le service et le contact humain et c’est super agréable !

 

  • Quelles différences culturelles faites-vous entre la France et l’Australie sur le plan professionnel ?

Dans les pays anglo-saxons, et notamment en Australie, l’expérience compte beaucoup plus que le diplôme. En France, on donne davantage d’importance à l’éducation. Le fait que l’expérience soit mise en avant, cela permet d'être davantage motivé et de mieux se vendre pour les entretiens d’embauche. Il est plus intéressant pour une entreprise d’échanger sur les expériences passées des candidats plutôt que sur les formations.

Kedge est une très bonne formation pour cela car elle permet de faire des stages et de partir à l’international. En tant que diplômé, on a davantage d’ouverture d’esprit en sortant d’un cursus comme celui-là.

 

  • Quels sont vos projets futurs ?

Je suis très engagée dans l’entreprise pour laquelle je travaille et c’est mon projet principal.  Lorsqu’on a créé HeadUp Labs nous étions 3 et nous sommes aujourd’hui 20 personnes. J’ai beaucoup de projets avec cette entreprise et notre objectif est de se développer encore plus et de créer un business profitable !

J’aimerai aussi voyager et pourquoi pas rentrer en France pour quelques mois. En tout cas sur le long terme je souhaite rester en Australie.

  • Si c’était à refaire, que changeriez-vous ?

Je voyagerai davantage avant de me lancer dans une carrière et de construire une famille.

 

  • Est-ce qu’il y a un autre pays dans lequel vous auriez aimé vivre et pourquoi ?

Je pense que je choisirai l’Europe, et particulièrement les pays méditerranéens comme l’Italie ou l'Espagne, où le climat est agréable !

 

  • Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un étudiant ou jeune diplômé qui envisagerait de tenter l’aventure ?

Faites-le ! C’est difficile de se lancer mais c’est une expérience très enrichissante ! La France est un pays superbe, et on s’en aperçoit encore plus quand on vit à l’étranger, mais c’est un pays qui est limité au niveau culturel et au niveau business. On a une façon de travailler très typique et je pense que ça vaut le coup de partir voir ce qui existe ailleurs !


 

Interview réalisée à Melbourne par Emma et Manon, étudiantes du pro-act KEDGE Alumni Travel. 

EN SAVOIR PLUS SUR LE PROJET KAT

SUIVEZ-LES SUR INSTAGRAM

 SUIVEZ LEURS AVENTURES SUR FACEBOOK

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.