Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
27/11/2019

À travers ses vidéos, cette kedgeuse vous fait découvrir un métier par semaine !

Diplômée de KEDGE, Camille Berteau est aujourd'hui à la tête de la chaîne Youtube "Maintenant j'aime le lundi" : une chaîne où Camille et Miguel testent de nombreux métiers rien que pour vous !

Avec « Maintenant j’aime le lundi », retrouvez chaque semaine un nouveau test métier ! Coiffeur, masseuse, coach sportif, caviste, gérant de café… à quoi ressemblent les coulisses de ces métiers ? Quels sont les avantages et les inconvénients dont on ne nous parle pas toujours ? Combien gagnent ces professionnels ? Chaque semaine, Camille et Miguel passent une journée avec un pro qui accepte de parler de tout, sans tabou !


INTERVIEW 💬

1️⃣ Pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelles formations avez-vous suivies à KEDGE et avant d'arriver à KEDGE ?

A la suite d’un BAC S, j’ai cherché une formation courte et professionnalisante pour pouvoir intégrer rapidement le marché du travail. Le KEDGE Bachelor (qui s’appelait à l’époque Sup TG) était idéal pour moi : découverte de notions aussi variées que l’économie, le marketing, la communication, l’analyse financière et trois stages à réaliser tout au long du cursus. La formation m’a tellement plu que j’ai choisi de continuer sur un Master. J’ai passé les concours SESAME & co et j’ai terminé mon parcours scolaire au sein de l’ESC Toulouse, en alternance chez Cdiscount.

 

2️⃣ Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez-vous occupés ? Qu'est-ce que ces postes vous ont appris ? 

A l’issue de mon alternance chez Cdiscount, j’ai choisi de ne pas accepter l’offre de CDI qui m’était offerte. J’avais mis un pied dans le milieu « startup » quelques mois auparavant (en organisant notamment le premier Startup Weekend bordelais à BEM !) et j’avais envie de m’immerger dans ce « nouveau monde ». J’ai donc accepté une offre de responsable acquisition et marketing chez Jimmy Fairly. Je me suis installée à Paris et l’aventure a duré un peu moins d’un an. J’y ai appris beaucoup mais je me suis rapidement sentie enfermée dans le statut de salariée. Une idée me trottait en tête depuis quelques temps et je suis redescendue à Bordeaux pour lancer ma première entreprise, Sos internet, assistance à destination des personnes abusées par des services en ligne. C’était en 2012 et je gère encore cette société aujourd’hui.

 

3️⃣ Quel(le) est votre projet/situation aujourd'hui ? Comment avez-vous eu l'idée et l'envie de faire ce que vous faites aujourd'hui ?

Il y a deux ans, j’ai eu envie d’un peu plus de créativité dans mon quotidien. Aussi, j’ai délégué un maximum de choses sur mon entreprise et j’ai commencé à apprendre la vidéo. Comment filmer, cadrer, monter, étalonner (…) des vidéos. J’ai appris seule en consultant beaucoup de Mooc et de tutoriels en ligne. J’ai rencontré Miguel, qui se mettait à la vidéo en même temps que moi et ensemble nous avons envisagé de monter une agence de production audiovisuelle. Mais voyant la difficulté à facturer correctement les prestations, et au final, le peu de créativité que comprend le job quand il s’agit de répondre à des demandes très précises, nous avons renoncé à créer une agence et avons décidé de nous concentrer sur un projet personnel. J’avais en tête l’idée de tester des métiers depuis mon court séjour parisien. En effet, on nous demande très jeunes de choisir une voie sans nous donner vraiment la possibilité de connaître le champ des possibles. Je portais cette frustration depuis longtemps, donc quand Miguel m’a proposé de réaliser des mini-reportages sur des métiers divers et variés, j’ai dit BANCO ! Ainsi est né « Maintenant j’aime le lundi », un mini média qui regroupe une chaîne Youtube et un site internet (et tous les réseaux sociaux qui vont bien).

MAINTENANTJAIMELELUNDI.FR

4️⃣ Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?

Après un an et demi de travail à raison d’une à deux vidéos produites chaque semaine, nous venons de passer la barre symbolique des 10 000 abonnés sur Youtube. Nous avons d’ores et déjà travaillé en collaboration avec de grandes entreprises telles que Proman, Air France ou encore Foussier. Notre objectif est de continuer à produire de belles vidéos pour proposer une sélection toujours plus large et variée de métiers, de faire grossir notre communauté et de continuer à travailler avec des entreprises qui souhaitent mettre leurs métiers en lumière.

 

5️⃣ En quoi votre scolarité à KEDGE Business School vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ?

En terminant le lycée, je pensais détester les études. J’ai rejoint le KEDGE Bachelor parce que c’était une formation en 3 ans dont une importante partie en entreprise. Ces 3 années m’ont redonné goût aux études et j’y ai développé une soif d’apprendre et une curiosité qui font encore partie de moi aujourd’hui et que je cultive !

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Camille & Miguel (@maintenantjaimelelundi) le

 

6️⃣ Si vous deviez donner un conseil aux diplômés de KEDGE qui aimeraient faire comme vous, quel serait-il ?

Espérer gagner sa vie en créant du contenu c’est un marathon. Il faut des mois (voire des années sur Youtube) avant de commencer à entrevoir des pistes de monétisation. Il est impensable de se lancer dans un tel projet sans une autre source de revenus. Passé ce « détail logistique », l’aventure est merveilleuse et j’apprends de nouvelles choses chaque jour. Je me lève chaque matin avec plaisir et motivation et c’est tout ce qui compte pour moi.

 

7️⃣ Camille, autre chose à ajouter ?

Si vous avez autour de vous des jeunes un peu perdus dans leur orientation ou des moins jeunes qui rêvent d’une reconversion, n’hésitez pas à leur parler de « Maintenant j’aime le lundi » et qui sait… peut-être y trouveront-ils leur vocation 😀

FACEBOOK   YOUTUBE   INSTAGRAM

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.