Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
27/05/2020

Rencontre avec deux kedgers, fondateurs d'une agence de conseil en communication à Marseille !

Diplômés de KEDGE en 1997, Virginie et Nicolas sont aujourd'hui à la tête de IKI Activation ; une structure de conseil en communication basée à Marseille.

Diplômés de KEDGE en 1997, Virginie Vandercoilden-Ducros et Nicolas Pierron ont collaboré pendant une vingtaine d'années au sein du groupe Havas. Animés par la quête de sens et la volonté d'être plus en phase avec leurs valeurs, ils ont fondé il y a maintenant un an leur propre structure de conseil en communication à Marseille : IKI Activation.

 


INTERVIEW 💬

1️⃣ Pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelles formations avez-vous suivies à KEDGE et avant d'arriver à KEDGE ?

Nous nous sommes connus sur les bancs de KEDGE ! Parcours prépa classique pour Nicolas, et concours « passerelle » pour Virginie avec une arrivée en 2e année.

EN SAVOIR PLUS SUR LE PGE DE KEDGE

2️⃣ Faisiez-vous partie d'une association étudiante de KEDGE lorsque vous étiez à l'école ?

Nous étions tous les deux très proches des fondateurs du Bureau Des Arts, qui comptent aujourd’hui parmi nos amis les plus proches ! On a aussi continué à suivre l’évolution de l’association pendant plusieurs années.

Nicolas : J’ai aussi eu le plaisir de faire partie de l’équipe gagnante du Concours L’Express Grandes Écoles en 1995, et de la Commission Théâtre.

Virginie : le Bureau des Arts a été pour moi l’objet de moments inoubliables et de rencontres avec des personnes passionnées.

3️⃣ Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez-vous occupés ? Qu'est-ce que ces postes vous ont appris ?

Nicolas : 1997, c’était juste avant la Coupe du Monde de Football France 98, dont Marseille était l’un des sites majeurs. Mon stage de 3e année à l’Office de Tourisme et des Congrès autour d’un travail de labellisation des CHR, s’est poursuivi avec une mission liée à l’accueil des journalistes autour du Vélodrome. Avec la mission qui a suivi au service Communication de l’EPA Euroméditerranée, j’ai vu tout le potentiel de ma ville d’adoption, qui est restée ma ville de cœur jusqu’à aujourd’hui. J’ai ensuite basculé dans le monde des agences de communication pour ne plus le quitter pendant 20 ans ! Manille, la petite agence d’activation (marketing services) que j’ai rejoint en 1999, m’a donné le goût du challenge, de la créativité et du service client. Elle est devenue au fil des ans un pôle d’expertise « délocalisé » intégré à une des plus grandes agences du marché – Havas Paris, et j’ai eu le plaisir d’en assurer la direction pendant mes 5 dernières années dans le Groupe, épaulé par équipe formidable. Virginie y était déjà l’une de mes plus proches collaboratrices, et notre confiance mutuelle s’est consolidée au fil des ans.

Virginie : en 1997, j’ai effectué mon stage de 3ème année au sein d’une agence de publicité et d’événementiel à Marseille. J’ai rencontré des professionnels qui m’ont fait confiance et qui ont pris le temps de m’apprendre les ficelles du métier, la gestion de clients industriels comme Eurocopter ou institutionnels comme l’Office de Tourisme d’Aix-en-Provence. De stagiaire, je suis ainsi devenue salariée. Cependant, Nicolas et moi étions destinés à nous retrouver ! Ainsi, je l’ai rejoint au sein de l’agence Manille en 2000 en tant que Chef de Publicité Junior. J’ai grandi avec l’agence, ensuite intégrée à Havas Paris. J’ai appris à me challenger chaque jour, à mesurer l’importance du service client, à défendre mes idées, à manager des collaborateurs issus de différents horizons et surtout à ne jamais rester sur mes acquis. Directrice commerciale puis Directrice Associée, j’ai eu le privilège de travailler avec de grands professionnels de la communication qui m’ont prouvé qu’avec du travail, de l’exigence et de la rigueur, tout était possible.

4️⃣ Quel(le) est votre projet/situation aujourd'hui ? Comment avez-vous eu l'idée et l'envie de faire ce que vous faites aujourd'hui ?

Nous avons forgé notre expérience dans le Groupe Havas, auprès de grands professionnels de la communication, et au service de clients de premier plan. Mais après une vingtaine d’années dans un grand groupe, on a aussi eu envie de redonner du sens à notre parcours, et de se lancer dans une aventure qui soit vraiment la nôtre !

C’est ainsi que nous avons lancé il y a un an « IKI Activation », dont le nom même – inspiré de l’« Ikigaï » japonais – traduit cette quête de sens que l’on retrouve dans nos outils méthodologiques à destination des marques.

Concrètement, notre structure a pris la forme d’un collectif de talents dédié au savoir-faire de l’activation commerciale des marques. Nous pilotons la relation commerciale et la stratégie, et nous nous entourons des meilleures équipes pour chaque projet - planneurs, commerciaux ou créatifs indépendants. Nous les sélectionnons notamment parmi nos anciens collaborateurs, dont nous connaissons bien les affinités et les talents.

Nous avons aussi la chance de pouvoir compter sur un réseau de partenaires solides pour des prestations spécifiques comme le Media, les RP, ou même dans l’univers du Crowdfunding à travers notre mentorship KissKissBankBank. On fait appel à eux pour leur apport d’expertise complémentaire de la nôtre, et ils font de même en nous confiant certaines missions pour leurs propres clients.

Côté annonceurs, d’anciens clients comme le Groupe Cémoi ou evian, nous ont fait l’honneur de leur confiance dès le démarrage, ce qui a été un vrai motif de fierté, et une démonstration par la preuve de la pertinence de notre modèle innovant - à la fois expert et ultra agile. Cette dynamique nous a aussi permis de surmonter cette période inédite de crise sanitaire, et d’aborder la suite avec une certaine sérénité.

IKI ACTIVATION

5️⃣ Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?

En dehors de l’univers des produits de grande consommation, qui reste au cœur de notre activité, nous avons aussi tenu à intégrer à notre raison d’être, la contribution concrète à des projets plus atypiques, porteurs de sens et de positivité.

Ainsi, nous comptons déjà dans notre portefeuille des clients comme la start-up TEMA (que nous avions découverte grâce à une interview KEDGE Alumni). Dans le cadre du pré-lancement de la marque en France, nous l’avons accompagnée dans sa stratégie de marque, ainsi que dans le déploiement d’une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank qui vient de se terminer avec succès. 

Nous avons également adhéré au réseau « 1% for the Planet », en nous engageant à reverser au moins 1% de notre CA à des associations environnementales. Cette adhésion nous a permis de mettre en place dès notre première année d’exercice, un partenariat associatif sous la forme de mécénat financier et de compétences auprès d’une association marseillaise de biologistes plongeurs marins : Septentrion Environnement.

Nous souhaitons ainsi poursuivre ces « hybridations », ces rencontres fructueuses entre des univers différents, qui nous démontrent qu’avec notre expérience et notre nouvelle structure, on peut apporter une aide concrète et utile à des projets engagés.

Ces rencontres nous connectent avec nos valeurs, et répondent à la quête de sens inhérente au projet même IKI Activation. Elles nous permettent aussi d’avoir un regard critique (constructif !) sur certains briefs de grands industriels, et de mieux les accompagner face aux enjeux majeurs du « monde d’après ».

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par IKI ACTIVATION (@ikiactivation) le

 

6️⃣ En quoi votre scolarité à KEDGE Business School vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ?

Nous avons reçu à KEDGE un enseignement généraliste de haut niveau, qui nous a permis de nous adapter tout au long de notre carrière.

Cette formation nous a donné les bases nécessaires pour affronter la complexité d’une vie d’agence, où savoir-faire et savoir-être ont une égale importance, et où la planification doit se concilier avec la gestion des urgences !

Elle nous a aussi donné des clés pour nous mettre tous les jours « dans les chaussures de nos clients », comprendre leurs vrais enjeux, et nouer ainsi des relations solides dans le temps.

Enfin, elle nous a mis en confiance dans notre capacité à passer, en quelques semaines, du salariat dans un grand groupe à la prise en main de notre propre aventure entrepreneuriale !

7️⃣ Si vous deviez donner un conseil aux diplômés de KEDGE qui aimeraient faire comme vous, quel serait-il ?

Ce serait bien sûr, avant de se lancer dans la création de « son agence », de déjà se lancer dans « le monde des agences » !

C’est un univers d’expertises multiples, qui ont finalement besoin de profils assez différents. Ainsi, des agences les plus expertes aux plus intégrées, il y a de vraies différences de métier, mais aussi de culture d’entreprise d’une agence à une autre - et d’un groupe à un autre.

Aujourd’hui, c’est aussi un monde en pleine mutation, coincé entre les grands cabinets de conseil et les petites structures… et avec des notoriétés souvent bâties sur des « coups » ou des Prix créatifs, qui eux-mêmes mûrissent leur révolution.

Difficile donc pour un jeune diplômé de savoir à l’avance quel type d’agence correspondra le mieux à son épanouissement professionnel et personnel. Mais c’est par définition un monde ouvert, notamment sur les réseaux sociaux. Derrière la façade, une certaine vérité transpire toujours. Ainsi il est primordial d’écouter la vision des patrons de ces agences, et lorsque c’est possible d’échanger avec leurs équipes (notamment via le réseau des Alumni), pour se faire sa propre opinion sur la réalité de la culture d’entreprise au quotidien.

L’important c’est déjà de se lancer, d’apprendre les bonnes pratiques du métier. Et d’accepter de se tromper ! Aujourd’hui rares sont les carrières uniformes, et les fidélités au long cours. Mais la loyauté reste la clé : que ce soit avec son agence, ses clients… ou l’honnêteté à avoir avec soi-même. C’est finalement un petit monde où les « réputations » se font parfois rapidement, et peuvent se défaire encore plus rapidement. A l’inverse, le travail et la loyauté sont au final toujours récompensés

Une fois qu’on se sent suffisamment solide sur son expertise et qu’on s’est constitué son propre réseau, et si le besoin d’autonomie grandit avec les années, c’est aussi un secteur où se mettre à son compte peut faire du sens, et s’avérer très épanouissant - en inventant son propre modèle, qui réponde encore mieux aux nouveaux besoins des annonceurs.

8️⃣ Autre chose à ajouter, un message à faire passer ?

Un message chaleureux de félicitations à adresser à nos amis du projet TEMA, que nous avons mentoré sur KissKissBankBank ! En effet nous avons eu le plaisir et la fierté de voir TEMA désigné comme « Coup de Cœur » de La Banque Postale, à l’issue d’un concours qui récompense les projets à impact social ou environnemental positif. Cette reconnaissance, ainsi que les contacts prometteurs noués à l’occasion de la campagne, sont de bon augure pour la suite ! Bravo à eux.

INSTAGRAM   SITE INTERNET   LINKEDIN

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Commentaires