Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
16/04/2018

Découvrez Pomfeed, l'épicerie fine en ligne créée par un alumni de KEDGE

Après avoir travaillé sur plusieurs business dans le secteur du e-commerce, David Vourch (ESC 2017) lance POMFEED, un site regroupant de nombreux produits artisanaux gastronomiques français.

Bonjour David ! Pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelle formation avez-vous suivi à KEDGE et avant d'arriver à KEDGE ?
 
Originaire de Martinique, j’ai eu la chance d’y vivre jusqu’à l’obtention de mon Bac ES. J’ai quitté l’île en 2012 pour intégrer le programme Bachelor de KEDGE, campus de Marseille. Afin de consolider ma formation, j’ai poursuivi mes études en intégrant le Master grande école à Kedge où j’ai suivi le parcours à la carte.
 
Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez vous occupés ?
 
Durant ma première année de Bachelor, je me suis lancé dans l’entrepreneuriat en important de Chine des accessoires pour Smartphones (housses de protection et connectique) avec pour objectif de les revendre sur internet. Pour ce faire, je me suis inscrit en tant qu’auto-entrepreneur et ai ouvert plusieurs boutiques en ligne sur les principales marketplaces comme Amazon, CDiscount, la Fnac et Ebay. Cette expérience a été pour moi très enrichissante car j’ai pu directement mettre en pratique la théorie apprise en cours. Durant mes 3 années d’activité, ces marketplaces ont généré 22 000 commandes, me permettant ainsi de développer mes compétences dans le domaine du e-commerce, du développement commercial ainsi que la gestion de la relation client. Ensuite, dans le cadre de mon stage de fin de Bachelor, j’ai travaillé chez un artisan gastronomique alsacien où mon rôle a été de mettre en place un site marchand afin de développer l’activité en ajoutant un nouveau canal de distribution. Ce stage m’a permis de mieux comprendre l’ensemble des problématiques techniques et logistiques auxquelles sont confrontés les artisans lorsqu’ils souhaitent se lancer dans la vente sur internet. Ces différentes expériences m’ont conforté dans mon intérêt pour l’e-commerce et les nouvelles technologies liées au digital. L’explosion des ventes par internet laisse penser que le e-commerce a de beaux jours devant lui. C’est pourquoi, lorsque s’est posée la question “Et après le Master ?”, j’ai voulu créer mon propre site de vente en ligne.
 
 
Parlez-nous de Pomfeed, votre nouveau projet. Comment avez-vous eu cette idée ?
 
J’ai pour objectif de mettre en place une épicerie fine en ligne spécialisée dans la distribution de produits artisanaux gastronomiques français. Pour cela, j’ai créé la marque POMFEED qui est l’acronyme des valeurs du projet : proposer des Produits ayant une Origine certifiée en les distribuant de façon Moderne permettant de conserver toute leur Fraîcheur ainsi que leur Excellence. De plus, nous souhaitons travailler de façon Éthique avec les artisans, en distribuant équitablement la valeur ajoutée générée par les ventes. Enfin, nous souhaitons favoriser la Découverte du riche terroir français. Sur Pomfeed.fr vous pourrez vous faire livrer notre Box du mois, grâce à laquelle vous allez découvrir cinq artisans d’une région en dégustant cinq spécialités. Vous pourrez également commander les produits à l’unité. Nous souhaitons mettre en avant tous le savoir-faire des artisans, c'est pour cela que notre boutique va s’enrichir de leurs autres spécialités. Il ne faudra donc pas hésiter à visiter notre épicerie régulièrement. Je pense travailler avec 40 artisans fin 2018, cela promet donc une offre de produits riche et variée !
 
 
 
Quels sont vos objectifs de développement ? 
 
Dans un premier temps, je souhaite lancer le projet sur le territoire national. La gastronomie française ayant un important rayonnement à l’étranger, j’envisage par la suite de cibler une clientèle internationale (souvent expatriée) en leur donnant la possibilité de se faire livrer à l'étranger. J’ai envie de créer une véritable communauté d’amoureux de la gastronomie et des produits du terroir. Il est aujourd’hui essentiel pour les consommateurs de connaître l’origine et l’histoire des produits qu’ils consomment. Le développement des ventes de produits bio et l’explosion des circuits courts montrent à quel point la qualité de notre alimentation devient primordiale, ainsi que la juste rétribution du travail fourni par les agriculteurs et artisans. Je souhaite vraiment m’inscrire dans cette philosophie et travailler main dans la main avec eux afin d’être un moyen pour eux de toucher un plus grand nombre de clients. Par ailleurs, j’ai déjà noué certains contacts avec des comités d’entreprise afin de leur proposer de réaliser, à la carte, leurs cadeaux d’entreprise.
 
Je suis actuellement accompagné par Kedge au sein de l'accélérateur Daniel Carasso.
 
 

Une reduction pour les KEDGERS

 
Avis aux amateurs de gastronomie, l’épicerie sera lancée début Mars. Inscrivez-vous en renseignant le code parrain “Kedge” afin de recevoir 5 € à utiliser sur votre première commande. Je serai très heureux de recevoir vos recommandations ainsi que d’échanger avec des Alumni intéressés par le projet.
 

 
En quoi votre scolarité et vos connaissances acquises à KEDGE Business School vous a aidé dans le développement de votre projet ?
 
Ma scolarité à Kedge m’a fortement influencé dans mon projet professionnel. Ma première activité, bien que lucrative, ne véhiculait pas les valeurs que je partage avec l’école, à savoir “Create, Care, Share”. C’est pour cela que j’ai décidé de me lancer dans ce projet bien plus RSE. L’appui de mes professeurs et des intervenants que j’ai pu cotoyer durant ma scolarité à Kedge a été un réel plus dans la réalisation de ce projet. Ce sont eux qui m’ont fait connaître l’incubateur de l’école, et j’ai eu la chance d’y être admis il y a quelques mois. L’espace Daniel Carasso, sur le campus de Marseille, est un lieu très important pour moi, car j’ai ainsi l’occasion de rencontrer d’autres jeunes entrepreneurs, d’échanger avec eux. Il y règne un vrai esprit d’entraide car, même si nous travaillons chacun sur notre projet, il nous arrive de nous réunir pour résoudre ponctuellement le problème d’un d’entre nous. Chacun a ses connaissances et compétences particulières, et peut ainsi parfois régler en quelques minutes un problème sur lequel vous buttez depuis plusieurs heures...
 
Si vous deviez donner un conseil aux diplômés et étudiants de KEDGE qui aimeraient faire comme vous, quel serait-il ?
 
Savoir s’entourer est pour moi une des clés de la réussite tant sur le plan personnel que professionnel. En réalisant son projet seul, on peut avoir tendance à manquer de recul et prendre de mauvaises décisions. Il est important de régulièrement demander des avis extérieurs. Cela permet, d’une part, d’expliquer son projet, de voir s’il est cohérent, et d’autre part, de recueillir les remarques et critiques (même si on n’a pas toujours envie de les entendre). Ces retours permettent d’envisager les choses d’un autre point de vue et parfois de modifier certains choix.
 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.