Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
15/04/2020

Grâce à ce diplômé de KEDGE, 600 bénévoles vont confectionner 50k masques et 20k blouses à Marseille !

Diplômé de KEDGE en 1999, Jocelyn Meire est à la tête de l'association FASK, qui aujourd'hui lance son collectif "Couturiers Solidaires du Sud".

À partir de ce mercredi 15 avril et à l'initiative de ce diplômé de KEDGE, l'association FASK fournira des kits prêts-à-coudre (tissu, fil et même gel hydro-alcoolique) chez ses 600 bénévoles, d'abord à Marseille puis au fur et à mesure dans les 34 équipes partout en région, afin qu'ils puissent confectionner bénévolement des surblouses et masques pour le personnel soignant.

À Marseille, la Chambre de Commerce et d’Industrie Aix-Marseille-Provence met à disposition le Palais de la Bourse pour servir de base logistique aux Couturiers Solidaires du Sud. Les équipes bénévoles de FASK y réceptionneront les matières premières nécessaires aux blouses et aux masques, pour les conditionner en kit et les redistribuer aux « Couturières solidaires du Sud » réparties en région. Les produits finis seront ensuite récupérés pour être nettoyés par l’AP-HM puis utilisés par ses personnels.


Jocelyn lançant la 1ère livraison depuis le Palais de la Bourse de Marseille

« Nous cherchions un lieu central pour assurer notre base logistique ; j’ai demandé au Président Jean-Luc Chauvin si le Palais de la Bourse était disponible, sans trop y croire sur le moment ; il m’a répondu « Chiche ! ». Et nous y voilà. », raconte Jocelyn Meire, fondateur de FASK. « Outre les moyens mis à notre disposition, qui représentent un énorme coup de pouce, outre la situation géographique, au bas de la célèbre Canebière, et outre l’histoire du lieu, siège de la plus ancienne Chambre de Commerce et d’Industrie du monde, le symbole est fort : un collectif composé de grands noms de l’industrie textile régionale, et de couturier.e.s professionnels et amateurs, est réuni dans ce lieu emblématique, au service de l’intérêt général. »

 

"C'est le résultat du travail que nous avons engagé avec les services de l'AP-HM depuis vendredi dernier (3 avril), après avoir été mis en relation par la CCI-AMP; un patron a été validé par les instances internes en début de semaine ; nous avons également tenu compte des recommandations publiées par l'IFTH il y a quelques jours." explique Jocelyn Meire.

 

Objectifs : produire 50.000 masques d'ici mi-mai, et 20.000 blouses dès que possible !

 

 

"Nous commencerons avec de la matière "à usage unique" sourcée par l'AP-HM directement ; puis d'ici une dizaine de jours, nous devrions pouvoir passer à un tissu lavable (sélectionné selon les recommandations de l'IFTH). !" détaille le Président de l'Association. 

EN SAVOIR PLUS SUR CET ALUMNI

 

 

 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Commentaires