Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
29/01/2020

Pariez sur une nouvelle vision de l'art en ligne ! Une kedgeuse lance une plateforme d'art qui reconnecte marché et artistes.

Fondatrice du projet, Astrid Harmand est une ancienne acheteuse, diplômée de KEDGE, reconvertie dans le secteur des arts, ancienne élève de l'école des Beaux Arts, actuellement en 3ème année de recherche en Art à l’école doctorale.

INTERVIEW 💬

1️⃣ Pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelles formations avez-vous suivies à KEDGE et avant d'arriver à KEDGE ?

Avant le MAI à KEDGE, j’étais responsable commerciale de produits ou d'images pour des agences événementielles et de communication. C'était en B to B dans des salons professionnels, tel que Maisons et objets. Le milieu était international et j'ai fait des études dans le commerce. En 2005, j'intègre KEDGE et je deviens titulaire d'un Master d'achats.

MANAGEMENT DES ACHATS INTERNATIONAUX & INNOVATION

2️⃣ Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez-vous occupés ? Qu'est-ce que ces postes vous ont appris ?

Mon métier consistait à être acheteuse pour des grands groupes en France et à l'étranger. Ma particularité est cette double compétence (Achats /Ventes) et d'avoir gagné une vision globale du business. J'ai réussi une expérience dans les achats de services et de produits. J'ai toujours travaillé en mode projets et dans le secteur international. Les familles d’achats travaillées ont été : Produits alimentaires et médicaux / FM-Gestion multi-services / Flottes automobiles / Produits BTP/ Prestations intellectuelles et de services / Voyages, hôtels, cartes de paiement, air et fer, événementiels et également la mise en place de nouvelles méthodes achats dans les groupes.

3️⃣ Quel(le) est votre projet/situation aujourd'hui ? Comment avez-vous eu l'idée et l'envie de faire ce que vous faites aujourd'hui ?

Par passion, je me suis reconvertie dans le secteur des arts. Pendant plusieurs années, j'ai pris des cours du soir en dessin, en peinture et en sculpture à l'école des Beaux-Arts de Bordeaux et aussi dans l'atelier de l'artiste Jean Michel Charpentier. Suite à ces expériences pratiques, j'ai décidé de retourner à l'université de Montaigne pour compléter mes connaissances pratique et théorique en Art, j'ai donc validée une licence, un master 2 en Art et je suis allée jusqu'en 3ème année de recherche en Art à l’école doctorale de Bordeaux. Parallèlement, j'ai également validé une Licence en Droit à l'université de Bordeaux Montesquieu et j'ai effectué un stage dans un hôtel des ventes dans l'intention de passer le concours de commissaire-priseur.

Actuellement, je suis la fondatrice d'un projet novateur et ambitieux qui est d’ouvrir une plateforme d’art en ligne, sous le nom "Art Interactivities". Ce nom en français signifie "les interconnexions dans l'art".

Le marché de l'art évolue grâce aux nouvelles technologies, tout s'interconnecte et va plus vite. Ce type de plateforme correspond aux besoins actuels. Aujourd'hui, les personnes manquent de temps. L'avantage du digital c'est que le client peut donc faire ses achats à n'importe quelle heure et n'importe ou. La plateforme AI permettrait aux amateurs, experts et professionnels d’art d’y vendre et acheter des œuvres artistiques uniques et authentiques. Le projet sera géré par l'équipe d'Art Interactivities qui est forte de connaissances théoriques et pratiques dans l’art. Nous avons constaté que les plateformes actuelles en ligne n’étaient gérées traditionnellement que par des financiers ou des diplômés de grande école d’informatique, et non par des personnes directement issues du secteur artistique. Suite à mon parcours atypique, j'ai gagné une double compétence puisque je suis diplômée dans le secteur du business et des Arts. Il nous semble essentiel de ramener de la passion et du réalisme dans cette mondialisation de l'art. Le projet sera géré par une équipe AI forte de connaissances théorique et pratique dans les arts. Elle se compose de profils atypiques et divers qui ont en commun le goût et la pratique de l’art pictural ou plastique.

ART INTERACTIVITIES

4️⃣ Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?

Nous voulons lancer l'aventure en France et à l'étranger. L'objectif à court terme, est de faire rayonner la plateforme d'art sur la scène artistique française puis à l’international (marchés américains, asiatiques et du Moyen-Orient). Le but final est de devenir un site de référence d'art. Pour réussir ce projet ambitieux et innovant, nous aurons besoin de capitaux afin de franchir les étapes d'évolution de la société. Aujourd'hui, nous commençons par une levée de fonds sur la plateforme ULULE auprès d’investisseurs bienveillants et passionnés d’art ! Et par là suite, nous souhaitons nous entourer d’autres experts, tels que : juristes, transporteurs, financiers, fiscalistes, experts en arts, etc.

Cela fait deux ans que j'ai créé sur Facebook un groupe privé d'Arts que l'on nomme entre "nous" le cercle, où l'on échange et partage nos connaissances entre artistes. Actuellement, j'ai mis en place une levée de fond sur ULULE pour se faire connaître et surtout trouver des fonds afin de lancer le projet de la création de la plateforme d'Art en ligne en 2020.

ULULE

5️⃣ En quoi votre scolarité à KEDGE Business School vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ?

Le diplôme garantit des compétences de management et ainsi que de solides capacités en culture et techniques d’achats dans un environnement international. De plus, j'ai acquis de l'expérience en tant qu'acheteur, de services et de produits, dans le milieu français et international. Ces divers postes d'acheteuses m'ont permis de comprendre le monde de l'entreprise de A à Z et surtout cela m'a donné l'envie de monter ma propre structure et d'allier ma passion de l'art à mon travail quotidien.

KEDGE BUSINESS SCHOOL

6️⃣ Si vous deviez donner un conseil aux diplômés de KEDGE qui aimeraient faire comme vous, quel serait-il ?

Le conseil que je donnerais aux diplômés de KEDGE est de commencer par diversifier ses expériences professionnelles, de partir à l'étranger, de lire, d'oser penser différemment et d'être visionnaire. C'est important de rester curieux, ouvert et surtout d'être soi. Mon parcours atypique, riche de voyages, de connaissances théoriques et pratiques dans le secteur du business et de l'art, m'a donné une grande capacité d'adaptation et l'envie de créer mon projet.

7️⃣ Astrid, autre chose à ajouter ?

En 2020, nous lancerons le projet de cette plateforme d'art en ligne. Pour réussir, nous mettons en place une levée de fond sur la plateforme ULULE. Pourquoi nous soutenir dans cette levée de fond ?

  • Parce que chacun d’entre nous connaît un ami, une personne de sa famille, un artiste qui a des difficultés à se faire connaître, à vendre ses œuvres, à vivre de son art - ou simplement qui ne les expose ou les vend qu’à un cercle réduit;
  • Parce que nous croyons fermement à la démocratisation de la culture artistique, au bénéfice de distiller des conseils dans ce domaine. -Parce que nous voulons exposer des œuvres en ligne, faciliter les échanges et les acquisitions d’œuvres entre les artistes et les acquéreurs du monde entier;
  • Parce que, dans le futur, nous voulons devenir la plateforme digitale de référence dans les Arts.

N'hésitez pas à nous soutenir dans cette aventure innovante en devenant vous-mêmes mécènes : vous pouvez participer à notre levée de fonds ou faire une donation libre. Chaque don fera l'objet d'une récompense personnalisée...


EN SAVOIR PLUS

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.