Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
10/06/2020

Alexandre de NAVAILLES, nommé directeur général de KEDGE Business School

Après plus de 23 années d’expériences réussies chez Hertz, Alexandre de NAVAILLES prendra ses fonctions à compter du 1er juillet 2020.

Le conseil d’administration de KEDGE Business School, présidé par Agnès GRANGÉ, vient de nommer Alexandre de NAVAILLES, l’actuel président d’Hertz France, à la tête de l’école de management. 

« KEDGE doit devenir l’école de référence de l’expérience apprenant pour préparer les étudiants aux enjeux du monde de demain. Avec le recrutement d’Alexandre de NAVAILLES, nous affirmons la volonté de confier durablement l’avenir de notre école à un dirigeant au profil international pour accélérer la transformation de KEDGE. Soucieux d’associer des valeurs humaines aux missions éducatives, il apportera une dynamique et une vision d’entreprise dans le monde des business schools où l’expérience et le service aux apprenants, l’innovation, la différenciation, l’internationalisation, la marque, feront de plus en plus la différence » déclare Agnès GRANGÉ, présidente du conseil d’administration de KEDGE.

Leader aguerri, Alexandre de NAVAILLES a endossé de multiples responsabilités managériales au sein d’Hertz, tant en France qu’à travers l’Europe. Depuis 5 ans à la tête de la plus importante filiale internationale du groupe, il a porté sa croissance dans un contexte concurrentiel fort et traversé par des transformations fondamentales des besoins et des attentes des clients.

En développant de nouvelles offres disruptives, digitales et éco-responsables, il a su faire de son entreprise une référence en matière d’expérience client.

Concerné depuis plusieurs années par les enjeux relatifs à l’ESR, il est, depuis 3 ans, grand ambassadeur de la fondation Dauphine qui soutient le progrès dans l'enseignement supérieur en finançant des projets stratégiques et innovants.

En prenant les rênes de l’école, Alexandre de NAVAILLES a fait le choix de mettre son expérience au service des nouvelles générations. « La transformation du business model, la réponse à une concurrence internationale de plus en plus forte, la mise en avant de la marque, la digitalisation, l’exigence absolue d’un niveau de service irréprochable sont les priorités qui m’ont animé ces dernières années » affirme-t-il, « elles sont aussi celles de KEDGE Business School. La formation de nos leaders de demain est un enjeu majeur et passionnant. L’école doit accentuer sa croissance à l’international, tout en continuant à œuvrer efficacement au service de ses étudiants, de ses diplômés et des entreprises ».

KEDGE vise ainsi à atteindre durablement le top 15 des business school européennes et à se rapprocher du top 5 français en développant le potentiel d’une école d’excellence. Pour ce faire, la mise en œuvre des priorités suivantes est essentielle :

  • Faire de la satisfaction étudiante un levier fondamental de la transformation de l’école ;
  • Apporter des réponses rapides, engageantes et innovantes à la crise du Covid19, à ses impacts sur le monde de l’éducation et à ses répercussions sur la formation des leaders de demain ;
  • Développer et mettre en lumière les atouts fondamentaux de l’école : ancrage territorial et international, excellence de la recherche, culture et créativité, portefeuille d’expertises de haut niveau, gamme de programmes très large, proximité des entreprises et multi accréditation ;
  • Transformer l’expérience, différencier et conduire le projet de KEDGE : ses ambitions numériques et sa digitalisation, son développement international, la recherche de nouveaux relais de croissance, le rayonnement de la marque, la responsabilité sociale, le service aux étudiants ;
  • Organiser et fédérer l’équipe managériale autour de trois axes de réflexion clés : la transformation, l’académique et les ressources à disposition du groupe.

« Nous traversons collectivement une véritable transformation anthropologique, nous changeons de système collectif de valeurs. La crise que nous sommes en train de vivre bouleverse notre relation aux autres, notre relation au travail, notre relation à l’éducation. Il ne fait aucun doute qu’elle va accentuer les formes possibles de dématérialisation et transformer les modèles de business. KEDGE souhaite incarner une école capable de former les acteurs de la transformation. La mission première du nouveau directeur général sera de réaffirmer le positionnement de l’école en tant qu’entreprise à missions, soucieuse de la création de valeurs économique, environnementale, et éthique », ajoute Agnès GRANGÉ.

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

1 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

1 Commentaire