Inscription à la newsletter
- - -
Se connecter
Menu
10/12/2018

Ce kedger est champion du monde de chessboxing !

Diplômé de Kedge en 2017, Thomas Cazeneuve est champion du monde d’un sport pas comme les autres.

De 2013 à 2017, Thomas effectue un Programme Grandes Écoles au sein de KEDGE. En août 2016, il rejoint le groupe SNFC en qualité d’Internal Consultant dans le cadre de son alternance. Une fois son diplôme en poche, il intègre le groupe PAY JOB au poste de Recruitment Consultant.

Joueur d’échecs depuis l’âge de 4 ans et boxeur depuis son adolescence, Thomas ne pouvait passer à côté de ce sport mêlant ses deux passions. Imaginé par le dessinateur Enki Bilal dans sa bande dessinée « Froid Équateur » parue en 1992, le chessboxing est « un mélange de boxe anglaise et d’échecs. Je suis tombé dessus par hasard en lisant un article sur internet et j’ai directement su que ce sport était pour moi ! C’est une partie d’échecs rapide mélangée à un combat de boxe, on alterne entre l’échiquier et le ring jusqu’au KO ou l’échec et mat » explique le champion de monde.

Un match de chessboxing se compose de six rounds d’échecs de trois minutes, et cinq rounds de boxe de trois minutes, avec entre chaque round une minute de repos. Le match peut se terminer de plusieurs façons :

  • Avec un échec et mat (échecs)
  • Si le temps alloué est écoulé pour l’un des athlètes (échecs)
  • En cas d’abandon d’un des adversaires (échecs ou boxe)
  • En cas de KO (boxe)
  • Après décision de l’arbitre (boxe)

« Ce sont deux sports qui se ressemblent beaucoup même si, en apparence, cela peut paraître paradoxal, dit-il. Mais dans les deux sports, c'est du un contre un et chaque fois, il faut anticiper les coups de l'autre. Aux échecs, tu dois toujours avoir un coup d'avance, déjouer les plans de l'adversaire. En boxe, c'est pareil. Il faut toujours rester concentré, anticiper le coup que va envoyer l'adversaire pour être en mesure de contrer. Les deux se jouent énormément avec le mental » précise Thomas.

En 2016, après avoir récolté des fonds sur une plateforme de crowdfunding, il a pu se rendre à Calcutta en Inde, où il a remporté le titre de champion du monde des moins de 66 kg pour le premier Championnat du Monde amateur. Un grand bravo !

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.