Se connecter
Menu
03/04/2018

Créé par un alumni de KEDGE, le leader du permis en ligne Ornikar lève 10 millions d'euros !

Après s'être attiré les foudres des auto-écoles traditionnelles, Benjamin Gaignault (ESC 2011) poursuit le développement d'Ornikar, le leader de l'apprentissage de la conduite en ligne.

Bien des choses ont changé depuis la dernière fois où nous vous avions parlé d'Ornikar, la startup créée par Benjamin Gaignault, diplômé de KEDGE Business School en 2011 (c'était en 2014, dans notre rubrique du "diplômé de la semaine").

À l'époque, Benjamin et son associé avaient pour ambition de révolutionner l'apprentissage de la conduite, rien que ça. Ils avaient alors imaginé la première auto-école en ligne proposant une formation à prix réduit. L’élève pouvait ainsi géo-localiser les moniteurs autour de sa position et réserver des heures de conduite en quelques clics ! L'idée était tellement bonne, qu'elle a inquiété les auto-écoles traditionnelles, qui ont immédiatement levé leurs boucliers et alerté le gouvernement.

 

Quatre ans plus tard et malgré les attaques des professionnels du secteur, l'entreprise est toujours debout et vient même de lever 10 millions d'euros pour accélérer sa croissance !

Déjà présent dans plus de 250 villes françaises, Ornikar souhaite désormais conquérir d'autres pays européens. Pour cela, l'entreprise souhaite doubler ses effectifs grâce à ces fonds investis par Idinvest Partners, Partech Ventures, Elaia Partners et Brighteye Ventures. Il faut dire que le modèle et ses résultats sont convaincants : en proposant une formation 100% en ligne jusqu’à 2 fois moins chère qu’une auto-école traditionnelle, celle-ci a réussi à séduire près de 200 000 utilisateurs, et affiche des taux de 90% de réussite au code et 72% à la conduite, « bien supérieurs à la moyenne nationale des auto-écoles traditionnelles », selon la start-up. Sa croissance, elle, s’établirait à près de 17% par mois.

L'entreprise souhaite également, d'ici l'été 2018, élargir ses activités à la vente de voitures et d'assurances jeunes conducteurs.

Nous souhaitons bonne chance à Benjamin dans la suite de cette belle aventure entrepreneuriale !

En savoir plus :

ARTICLE MADDYNESS

 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.