Inscription à la newsletter
Se connecter
Menu
03/05/2021

11 kedgeuses et kedgers qui s'engagent en faveur de l'environnement !

DG, Cheffe de projet RSE, Head of sustainability ou encore fondatrice et fondateur d'entreprise, découvrez les profils de ces 11 diplômé(e)s de KEDGE évoluant dans le domaine de l'environnement.

Suite aux nombreuses retombées positives de nos précédents dossiers de diplômés, KEDGE Alumni vous propose aujourd'hui un nouveau zoom sur 11 kedgeuses et kedgers. Venant de divers horizons, ils ont réussi à s'imposer dans le domaine de l'environnement, au sein d'un secteur florissant et riche de métiers d'avenir.
 
Chez KEDGE, nous sommes convaincus qu’un futur souhaitable ne se construit pas à travers un seul engagement. Notre monde est un écosystème vivant, complexe et riche. Les défis à relever, qu’ils soient sociaux, économiques et environnementaux, sont liés et interdépendants. C’est pourquoi nous nous engageons collectivement avec nos étudiants, enseignants-chercheurs et collaborateurs à mettre au coeur de nos projets des actions à effet positif sur la Société. C’est l’ambition de Kedge Impakt Alumni.
 
 

DÉCOUVREZ L'ENSEMBLE DE NOS DOSSIERS DE DIPLÔMÉS

 


#1 XAVIER NASS - DIRECTEUR GÉNÉRAL - JP ENERGIE ENVIRONNEMENT

Diplômé de KEDGE en 2007 sur le campus de Bordeaux (dominante finance), Xavier Nass commence sa carrière à l’international, en Chine, où il passe 3 ans en tant que responsable financier d’une entreprise spécialisée dans le domaine de l’importation et de la distribution de vins.

Heurté par le niveau de pollution à Shanghai et convaincu de l’urgence à agir pour une transition écologique, il rentre en France et développe avec son père une entreprise de production d’électricité d’origine renouvelable. Le métier consiste à identifier des sites propices, obtenir des autorisations administratives, financer, construire et exploiter des parcs éoliens et solaires.

JP Energie Environnement, qui figure désormais parmi les principaux acteurs indépendants du secteur, compte une centaine de salariés répartis sur le territoire national (Paris, Bordeaux, Nantes, Montpellier et Caen). Elle réalise 60 M€ de CA annuel, alimente à ce jour environ 250 000 foyers en énergie verte, et doublera sa puissance installée au cours de l’année 2021.  JPee construit notamment actuellement la plus grande centrale solaire d’Europe en milieu urbain, sur 62 hectares, située sur la commune de Bordeaux.

Xavier a su conserver l’intégralité du capital de la société familiale, notamment grâce à un partenariat financier structurant avec la Caisse des Dépôts.

LINKEDIN

 


#2 MURIELLE VUONG - HEAD OF SUSTAINABILITY - VEEPEE

Diplômée de KEDGE (Bordeaux) en 1999, Murielle Vuong commence sa carrière dans le domaine de la communication événementielle, après avoir découvert les coulisses du Tour de France lors de son stage de 1re année.

"J'ai construit mon parcours Marketing Communication au sein d'un groupe de presse et d'une maison de luxe. J'ai ensuite intégré l'acteur majeur du e-commerce européen Veepee, il y a maintenant plus de 12 ans. Responsable des événements en Europe, je guidais depuis quelques années mon équipe et nos prestataires pour que cette activité éphémère devienne plus responsable."

C'est après un break voyage en sac à dos de quelques mois qu'elle décide d'aligner ses engagements personnels et son activité professionnelle, en créant son poste de Head of Sustainability chez Veepee. Sa connaissance de l'entreprise et de ses organisations, son expérience en création et pilotage d'activité, sa capacité d'apprentissage et la qualité de son relationnel, lui ont permis de relever ce challenge !
 
"En 2019, nous avons inscrit le développement durable dans la stratégie de l'entreprise, passant ainsi d'une approche réglementaire de la RSE à une démarche volontaire. J'ai défini nos territoires d'engagements alignés avec notre ADN et co-construit avec les experts métiers les engagements du groupe pour 2025". Murielle pilote aujourd'hui le plan d'action tout en diffusant une culture RSE en interne.
 
Enfin, bien qu'ayant un parcours plutôt orienté communication, elle ne considère pas la RSE comme un enjeu de communication pour Veepee. "Nous avons toujours préféré le Faire au Faire-Savoir. Je suis heureuse de voir naître quelques belles réalisations pour maîtriser notre impact environnemental, favoriser la diversité et l'accessibilité numérique ou promouvoir la seconde vie des produits."
 
 

#3 ANNE-LAURENCE VILLEMONTEIL - COFONDATRICE - VIJI

Diplômée de KEDGE en 2002, au sein du European Business Program, Anne-Laurence débute sa carrière en Bretagne, sa région d’origine, au sein du Groupe Beaumanoir, centrale d’achat textile alors en pleine expansion. Elle évolue pendant plus de 6 ans au sein du groupe, principalement en tant qu’acheteuse, ce qui lui permet de parcourir le monde et de découvrir les métiers et techniques propres au secteur du textile.

Voulant élargir sa vision du secteur, elle intègre par la suite les équipes d’un fabricant parisien avec pour responsabilités ; la gestion des équipes de style, l’approvisionnement et le développement commercialAprès ce riche début de carrière, Anne-Laurence prend son envol pour le Vietnam, pays dont elle avait identifié les opportunités, pour y créer une marque de prêt-à-porter féminin haut de gamme et éthique, avant de prendre la gestion deux autres sociétés de production textile haut de gamme.

De retour en France en 2016 au poste de Responsable Qualité Hygiène Sécurité et Environnement pour le groupe Elide Autos, elle renoue avec une carrière française et se forme au domaine de la RSEForte de ces 15 ans d’expérience dans le secteur textile et de ces 3 dernières années dédiées à la RSE des entreprises, c’est tout naturellement qu'elle rejoint son ami et désormais associé, Josselin Vogel, dans l’aventure ViJi.

"Avec ViJi, nous souhaitons réduire l’impact social et environnemental négatif des acteurs de l’industrie de la mode et les accompagner vers toujours plus de transparenceTout au long du parcours de production d’un article de mode, nous récupérons les données RSE auprès de chaque intervenant, la sécurisons et la structurons. En la mettant à disposition des marques et de leurs fournisseurs, nous les aidons à mieux connaître et déployer leurs actions RSE. En mettant ces informations à disposition des clients des marques, nous apportons de la transparence aux clients finaux."

LINKEDIN

 


#4 MARTIN GRIMONT - SUSTAINABILITY JUNIOR PROJECT MANAGER - COMITÉ D'ORGANISATION DES JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES DE PARIS 2024

Martin Grimont est un grand passionné du monde du sport et est convaincu de sa capacité à agir comme levier pour répondre à des enjeux sociétaux. 

Après avoir terminé son année de Master 1 au sein du Programme Grande École de KEDGE sur le campus de Bordeaux, Martin décide d’optimiser son année de césure en rejoignant l’Académie Internationale des Sciences et Techniques du Sport (AISTS) à Lausanne, en Suisse.

Suite à cette riche expérience, il intègre le siège du Comité International Olympique (CIO) pour y effectuer son stage de césure. "Ma mission principale portait sur l’engagement des Fédérations Internationales de sports (FI) et des Comités Nationaux Olympiques (CNOs), principalement sur des sujets de durabilité."

Ayant eu la possibilité d’effectuer la majeure partie de son Master 2 en distanciel et dans le sillage de cette première expérience dans le monde olympique, il réalise son stage de fin d’études au comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 au sein de la direction de l’Excellence Environnementale.

Suite à ce stage de fin d'études réussi, Martin Grimont est désormais Chargé de Mission et participe à la construction de nombreux projets comme la mise en œuvre d’un système de management durable impliquant l’ensemble des directions de Paris 2024, le management de l’empreinte carbone des Jeux, la stratégie responsable des achats ou encore l’intégration des enjeux de durabilité dans les opérations de livraison.

LINKEDIN

 


#5 FLORIAN BUREL - CHARGÉ DE MISSION RSE & PME - UNITED NATIONS GLOBAL COMPACT FRANCE

Florian Burel rejoint le Programme Grande École de KEDGE en 2008 après une Licence 2 en Langues Étrangères Appliquées. Son intérêt pour la RSE, lien entre développement durable et monde de l’entreprise, y est progressivement nourri.

Après un stage de césure en business development chez Nova Horizons, agence immobilière à Montréal, il explore plus en amont le monde du développement durable en réalisant son échange universitaire à l’American University, Washington DC. Il y obtient un diplôme en International Development & Environment tout en effectuant un stage dans l’associatif à l’American Institute for Cancer Research.

En 2012, il est de retour en France et rejoint Alinéa pour une expérience en RSE avant de se spécialiser sur le sujet. Florian réalise alors un master professionnel en alternance en stratégie de développement durable et RSE, chez BNP Paribas Leasing Solutions.

Suite à ces riches expériences et quelques voyages (Japon et Nouvelle-Zélande), il travaille quelque temps dans le secteur de l’économie d’énergie au sein d’Economie d’Energie SAS. Enfin, il rejoint en 2016 le Global Compact France, relais français officiel du Global Compact des Nations Unies, qui rassemble plus de 1000 entreprises autour de la RSE et du développement durable. Florian Burel y œuvre à travailler avec les PME pour faire monter en puissance la RSE en France.

LINKEDIN

 


#6 FLORE LAURENT - CHEFFE DE PROJET DÉVELOPPEMENT DURABLE - SAINT LAURENT

Diplômée de KEDGE en 2012 sur le campus de Marseille, Flore Laurent est également titulaire d'un master d'études anglaises de l'Université de la Sorbonne Nouvelle.

Passionnée de développement durable depuis très longtemps, mais ayant peur du manque d’opportunités dans ce secteur, Flore débute sa carrière en naviguant entre plusieurs métiers ; "J’ai réalisé un stage de 6 mois en RH chez AXA à Paris, un stage de 3 mois dans le trading de blé à Singapour chez Bunge puis un stage de 3 mois à NYC à la Fédération Internationale de la Croix-Rouge pendant mon année de césure en 2011."

Suite à ces premières expériences et à l'obtention de son diplôme, Flore est de retour à New York chez Bunge en qualité d'analyste en achats indirects pendant un peu plus d’un an, avant de trouver le VIE de ses rêves en développement durable chez Solvay à Singapour. À ce poste, elle est en charge de l'élaboration des projets de chaînes de valeurs durables, en collaboration avec ses fournisseurs d’un côté et ses clients de l’autre. "J’ai mis en place un projet en Inde pour enseigner et promouvoir des pratiques agricoles durables auprès de 4.000 cultivateurs de guar (haricot indien aux nombreuses vertus), dans une vingtaine de villages de la région désertique de Bikaner, au Rajasthan ainsi qu’un projet en Malaisie pour sourcer de l’huile de palme durable."

En 2017, après 4 ans à Singapour, le groupe lui propose de rentrer en France afin d'évoluer près du siège et de l’équipe stratégie. La même année, Flore est sélectionnée pour faire partie du programme leadership du WBCSD (World Business Council for Sustainable Development) en collaboration avec Yale University afin d'être formée sur les enjeux du développement durable et sur le développement de ses compétences de prise de décision stratégique.

En 2019, Flore décide finalement de changer de secteur mais pas de métier pour devenir cheffe de projet développement durable chez Saint-Laurent, à Paris ; "Je travaille maintenant sur de multiples projets comme la traçabilité et les certifications de nos matières premières, la recherche d’innovations durables, les performances sociales et environnementales de nos fournisseurs, la performance énergétique de nos sites, etc."

LINKEDIN

 


#7 JULIE DE NAILLY - RESPONSABLE DE PROJETS DÉVELOPPEMENT DURABLE - COVIVIO

Arrivée à KEDGE sur le campus de Bordeaux en septembre 2013, Julie De Nailly s'oriente dès le Master 1 vers des cours relatifs au développement durable, du marketing responsable en passant par la Chaire Développement Durable. Son expérience au sein de l'association Solid'Earth contribue largement à cette orientation.

"J'ai également suivi cette voie pour mon année de césure, en réalisant un premier stage de 6 mois dans une entreprise de conseil en ingénierie, au sein du département de la performance, qui regroupait le développement durable, la qualité et la sécurité. J’ai ainsi pu découvrir les grandes lignes du quotidien d’un directeur du développement durable d’une grande entreprise, et la manière dont la RSE s'intègre au business."

En seconde partie de césure, Julie opte pour un stage en conseil RSE au sein d'une petite structure. Julie profite également de cette année de césure parisienne pour s’investir dans la vie associative (Alternatiba notamment, mouvement citoyen se mobilisant contre le dérèglement climatique) – le  contexte de la COP21 n'y a pas été étranger.

Après un échange au Canada, elle est embauchée en alternance dans le domaine des achats responsables dans le monde des médias ; "cette fois-ci, j'ai voulu découvrir un métier en particulier, tout en gardant ce côté engagé qui m’est indispensable."

Début 2018, Julie rejoint Covivio (gestion et développement immobilier) en qualité de chargée de mission développement durable, au sein du département développement durable. "Cette fonction, très transverse, me permet de travailler avec l’ensemble des départements et de m’impliquer dans de nombreuses facettes de la RSE, tant sociale (sensibilisation des collaborateurs aux problématiques RSE, qualité de vie au travail, etc.) qu’environnementale (performance énergétique des immeubles, économie circulaire, etc.) ou encore sociétale (mécénat de compétences, relations avec les associations qui composent les territoires d’implantation de l’entreprise, etc.). En résumé,  un métier riche et changeant, en lien avec son temps."

LINKEDIN

 


#8 ROMAIN DEVEZE - SENIOR PROGRAM MANAGER, SUSTAINABLE COMMODITIES - WWF SWITZERLAND

Diplômé de KEDGE en 2007 sur le campus de Marseille, Romain Deveze est également diplômé de l'Université de Caroline du Nord et de l'Université Jean Moulin 3 de Lyon.

En Caroline du Nord, Romain rencontre Jack, un inventeur "fou" qui développe des machines à décortiquer l'arachide. À cette époque, au Mali, la culture de l'arachide est peu à peu abandonnée. Dans un contexte de grande malnutrition, cette culture est pourtant une grande source de protéines et de vitamines :

  • La raison ? Un travail de décorticage fastidieux qui a rendu cette légumineuse moins attractive ;
  • La réponse ? La création d'une machine à décortiquer à haut rendement simple et accessible.

Se sentant concerné par le concept, Romain commence à aider Jack. Ils fondent alors une association et lève des fonds. Grâce à cette action, les deux compères remportent le 1er prix du prestigieux MIT IDEAS Award à Boston. Après une longue mission en Afrique de l'Est pour la diffusion et l'évolution de cette initiative, Romain comprend que l'Afrique fera partie de sa vie et que la problématique du développement agricole sera l'un de ses sujets de prédilection.

Par la suite, Romain intègre et obtient le Master de Philosophie (éthique et développement durable) de l'Université Jean Moulin 3 de Lyon. Embauché suite à son stage chez Unilever, il développe alors les premiers partenariats du groupe ainsi que les premiers projets de certifications agricoles.

En 2011, Romain rejoint WWF au cœur du développement de la stratégie de l'ONG pour la transformation des marchés. Après quelques années à ce poste, il intègre la Better Cotton Initiative (plus importante certification pour le coton) en qualité de responsable programme pour l'Afrique. Pendant plus de 6 ans, Romain créé et pilote des programmes d'envergure à travers 7 pays africains et pour plus de 900.000 producteurs avant d'évoluer au poste de global programme manager.

Après 6 ans de voyage et de terrain, Romain réintègre WWF en tant que responsable senior des programmes de lutte contre la déforestation dans les chaînes de valeurs agricoles. "Je suis aujourd'hui responsable de l'élaboration et de la mise en œuvre d'une nouvelle stratégie sur les produits durables conformément aux priorités de conservation et aux moteurs du marché."

LINKEDIN

 


#9 AUDREY KRASKOWSKI - AUDITRICE ET CONSULTANTE SENIOR EN DÉVELOPPEMENT DURABLE - KPMG FRANCE

Audrey Kraskowski découvre la RSE dans le cadre de son engagement associatif à KEDGE sur le campus de Marseille, en endossant le rôle de référente RSE pour le BDE ; "En menant des actions qui avaient du sens, j’ai senti que je souhaitais évoluer dans ce domaine."

Suite à cette prise de conscience, elle rejoint alors le département Sustainability de KPMG pour son stage de césure afin de mener des missions d’audit RSE, avant d’être embauchée dès l’obtention de son diplôme.

"Je suis aujourd’hui Senior dans cette équipe. Je travaille principalement sur des missions d’audit RSE. Il faut savoir qu’en France, les grandes entreprises (plus de 500 salariés et 100 millions de chiffre d’affaires) ont l’obligation réglementaire de publier chaque année un rapport développement durable nommé « Déclaration de Performance Extra-Financière » (DPEF), et de le faire vérifier par un organisme indépendant. Mon travail consiste à vérifier et certifier ces rapports pour de nombreuses grandes entreprises comme Arkema, CMA CGM, Sodexo, Veolia, etc. Je suis en contact permanent avec les directions développement durable, RH, Services Généraux et autres départements qui portent les projets RSE au sein de ces entreprises. La diversité des entreprises rencontrées et des départements impliqués me permet d’avoir une vision d’ensemble de l’intégration de la RSE au sein des entreprises, que ce soit en termes d’organisationde gouvernance, et d’enjeux traités. En fonction des secteurs d’activité, nous appréhendons des sujets très divers tels que les émissions atmosphériques et pollutions, l’égalité femmes-hommes, le financement de la transition énergétique ou encore la sécurité au travail. Depuis mon stage en 2016, je vois clairement l’accélération de la prise en compte des enjeux RSE dans les entreprises. »

Audrey travaille également sur des missions d’accompagnement des entreprises sur les enjeux liés à l’économie circulaire et la mise en place de business models circulaires.

Enfin, en parallèle, elle est également référente de la Fondation KPMG pour le bureau de Marseille et parraine une classe des quartiers Nords de Marseille afin d’aider ces jeunes à s’insérer sur le marché professionnel, via des coachings, relectures de CV, accueil de stagiaires, etc.

LINKEDIN

 


#10 BORIS LE GOFFIC - COFONDATEUR - ENDRO

Diplômé de KEDGE (promo 2018), Boris Le  Goffic se décrit comme un Breton sportif, optimiste, engagé et chauvin. Durant sa scolarité sur le campus de Bordeaux, il présida notamment le bureau des sports. « Ce fût une expérience des plus enrichissantes ! Avec le recul, je vois vraiment la vie en association comme une première expérience professionnelle […] c'est aussi le moyen de se faire une très bonne bande de potes. »

Après avoir fait ses classes chez Rakuten et Coca-Cola, Boris décide de voyager aux quatre coins de l’Asie avant de revenir avec l’envie de créer une entreprise à impact. "C'est très intéressant de voir qu'il y a d'autres manières de vivre et d'autres manières de penser […] Ce fût de loin, mon expérience la plus enrichissante. "

En juin 2019, au sein de la Business Nursery de KEDGE et avec sa compagne Marion Le Goualher, Boris lance ENDRO cosmétiques sur Ulule. L’objectif est de créer et de fabriquer des produits cosmétiques en bocaux consignés, efficaces, sains pour la santé et la planète. « J’ai toujours aimé entreprendre, j’aime la polyvalence des missions, mener une équipe, comprendre les besoins du marché et des clients. Avec Marion, nous sommes très complémentaires. » 

Après 18 mois d'existence, ENDRO compte une vingtaine de salariés et continue son expansion en France et à l’international « nous sommes présents dans 1.300 points de vente bio et vrac dans 6 pays différents, c’est un très beau développement et nous espérons convertir un maximum de personnes au zéro déchet ».

LINKEDIN

 


#11 VINCENT NOYER - CHEF DE PROJETS DÉVELOPPEMENT DURABLE - NESTLÉ NESPRESSO 

Diplômé de KEDGE en 2018, Vincent Noyer évolue depuis 4 ans dans le domaine de la RSE, un secteur en plein effervescence. Vincent débute son parcours professionnel au sein du pôle Environnement de Louis-Vuitton en qualité d'Assistant Environnement ; "j’ai très vite apprécié la dimension internationale de mon rôle en accompagnant l’ensemble du réseau Retail Monde dans une démarche d’amélioration continue de leur performance énergétique."

En 2017, à son arrivée chez Canon France en tant que Spécialiste Développement Durable et Conformité Produits, il adopte un rôle davantage orienté client ; "j’ai eu l’occasion d’accompagner nos forces de vente pour délivrer un message RSE et un argumentaire basé sur les performances environnementales de nos systèmes d’impression [...] J’ai également travaillé sur la démarche environnementale de l’entreprise en déployant les exigences de la normes ISO 14001."

Début 2020, Vincent rejoint Nespresso au poste de Chef de Projets Développement Durable et prend part à de nombreux projets en lien avec leur engagement premier : que chaque tasse de café soit neutre en carbone.

"Nespresso France souhaite engager une démarche éco-responsable sur l’ensemble de sa chaîne de valeur. Grâce à ce bilan, nous avons pu établir un premier état des lieux des principaux postes d’émissions de nos activités, et mettre en place une stratégie environnementale fondée sur des données robustes et holistiques. Dans ce sens, nous avons intégré le dispositif Fret 21 de l’ADEME et nous nous sommes volontairement engagés à réduire d’au moins 6% nos émissions de CO2 liées au transport d’ici 2022, nous venons d’annoncer une série de nouveaux services de livraison de proximité éco-responsables, 100% électrique ou à vélo, notamment sur Paris."

LINKEDIN

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Commentaires