Se connecter
Menu
20/10/2017

Deux diplômés de KEDGE ouvrent leur propre brasserie artisanale en plein coeur de Bordeaux !

Tous deux diplômés du MVS de KEDGE, Paul Verdure et Nicolas Colombier ont lancé en 2015 Bordeaux Beer Factory et ouvrent aujourd'hui leur brasserie en plein coeur de Bordeaux.

Bonjour à tous les deux. Pour démarrer, parlez-nous de vos parcours respectifs.
 
Nicolas : J’ai connu Kedge à l’époque de Bordeaux Ecole de Management, juste avant le passage à BEM lors de ma première formation à l’EBP International. Du coup j’ai presque connu 3 écoles sur le même campus et je pourrais même dire 5 avec mes échanges chez des partenaires en Angleterre et en Espagne. .. Avant Kedge j’ai fait une terminale SSI suivi d’un essai en prépa PCSI, avant de me diriger vers l’école de commerce et quitter la voie scientifique vers laquelle je m’orientais initialement. Pour résumer je dirai que KEDGE m’a apporté à la fois ma première vraie expérience d’études supérieures, la découverte d’une promo et d’amis que je revois encore régulièrement même plus de 10 ans après le début de cette formation (on entame d’ailleurs une période de mariages parmi les quelques rencontres qui se sont faites à cette époque !). C’est ensuite le MVS, sur un format master spécialisé en alternance qui a terminé ma formation en me permettant de me spécialiser sur un domaine précis : les Vins & Spiritueux, tout en ayant une approche entreprise via un contrat professionnel chez un négociant en vin : le Groupe Castel.
 
Paul : Après un BTS commerce international à Nîmes, je passe les différentes banques de concours pour rentrer en école de commerce, et ayant le luxe de pouvoir choisir, mon choix se porte naturellement sur Euromed Marseille. Pour des raisons affectives : j’ai des attaches familiales fortes dans le sud-est, et la région reste encore à ce jour chère à mon cœur (je m’y suis marié l’an dernier), mais également pour le discours général tenu en son sein et notamment l’aspect réalisation personnelle et ouverture sur le monde. Après une année de césure sur Paris et un échange à Tel-Aviv, je reviens à Paris pour un an, avant de me réorienter en Vins en Spiritueux en 2013 au MVS, une orientation passion. J’ai pour ainsi dire la double appartenance Kedge, ayant pu faire mes études sur les 2 campus à Marseille puis Bordeaux. Kedge dans son ensemble a marqué de manière importante ma vie, du fait non seulement de ce que j’y ai appris, de son ouverture sur la réalisation personnelle et professionnelle, mais également des personnes que j’y rencontré : des amis proches, mon épouse, et last but not least mon associé.
 
Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez vous occupés ?
 
Nico : avant de revenir à Kedge pour le MVS j’ai fait un court passage sur Paris, la défense à la Direction financière de la Société Générale. Une expérience très sympa, dans un grand groupe où j’ai à la fois découvert la Capitale, sa vie au quotidien et un secteur d’activité qui voit passer beaucoup d’étudiants et anciens étudiants d’école de commerce. Mais un an plus tard, l’appel de Bordeaux d’où je suis originaire était trop grand. Je débarque plein de motivation et me heurte à un marché du travail un peu moins florissant. Après 9 mois de CDD pour le conseil interprofessionnel des vins de Bordeaux, je décide d’orienter ma carrière dans ce secteur d’activité et rencontre Jacques Olivier Pesme (qui fut pendant un certain temps directeur de mon ancien programme) pour qu’il me parle du MVS. 6 mois plus tard je débute la formation en alternance chez le groupe Castel, où je suis finalement resté 3 ans comme Social Media Manager.
 
Paul : Lors de mon année post-ESC sur Paris, j’ai travaillé dans les études marketing pour la grande distribution. Je n’ai pas souhaité prolonger l’expérience, du fait de mon manque d’affect pour le sujet, et également de la vie parisienne qui ne me convenait guère. Je recherche alors des formations en master spécialisé autour du vin, sujet qui me passionne alors ardemment. Le MVS tombe alors à pique, car il me permet de me réorienter professionnellement vers une de mes passions, mais également de découvrir Bordeaux, ville à laquelle je me suis beaucoup attaché. Durant mon cursus au MVS, j’effectue une alternance en tant que commercial pour la société Mavil France, fabricant de cuves inox pour le vin et la bière notamment. J’y suis entre autres chargé de la prospection et de la relation client. J’y découvre, au-delà des belles régions viticoles françaises et européennes, l’exigence de la production et les impératifs inhérents au négoce des vins et spiritueux. J’y reste au total 2 ans et ½ avant de me mettre à 100% dans la Bordeaux Beer Factory.
 
 
Parlez-nous de la Brasserie Bordeaux Beer Factory : comment vous est venue cette idée ?
 
Ce mois-ci, nous fêtons le second anniversaire de la Brasserie Bordeaux Beer Factory, une idée qui a germé entre 2013/2014 au cours du MVS où nous nous sommes rencontrés. De dégustations en dégustations de vins, nous avons commencé à nous intéresser à la bière, tout d’abord en tant qu’amateur/dégustateur. Puis de fil en aiguille, nous avons commencé à brasser chez nous, à perfectionner des recettes… Ayant tous les deux la volonté d’entreprendre, de changer notre cadre pro et perso nous avons décidé d’orienter nos mémoires de fin de master sur la création d’une brasserie locale. En octobre 2015, 8 mois après la fin de nos études nous créons la société et commençons à brasser et à distribuer tout en conservant nos empois, vous l’avez compris nos soirées et weekend étaient bien chargés ! La mousse commençant à prendre, nous décidons en 2016 de quitter nos emplois pour développer la société et depuis tout s’accélère : une cinquantaine de clients dans la région, plus de 20000 bouteilles vendues, 5 bières différentes dans la gamme, un nouveau local en centre-ville aux Chartrons (64 rue Borie), une campagne Ulule de crowdfunding qui dépasse déjà les 100% et plein de projets de développement !
 
 
 
Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?
 
C’est tout simple : terminer les travaux pour finaliser le déménagement de la brasserie dans notre atelier en centre-ville comme première échéance d’ici la fin de l’année 2017. Lancer nos ateliers de brassage pour permettre au public d’apprendre à brasser, ouvrir notre espace d’accueil de type Brewpub pour permettre aux intéressés de découvrir nos bières à la pression au cœur de la brasserie, de visiter la cuverie et découvrir les secrets du brassage, bref de s’intégrer totalement au quartier et par extension au panorama bordelais. Bien évidemment, gagner en visibilité en développant notre réseau de distribution avec de nouveaux partenaires et commencer à travailler le fût en plus de la bouteille dès novembre 2017. Des projets de recettes à cheval entre le monde du vin avec des recettes en partenariat avec des vignerons afin d’intégrer le savoir-faire viticole à nos bière : du raisin aux barriques ayant déjà bien vécu, l’objectif final étant de s’essayer au vieillissement de la bière dans l’esprit des grands vins L’international on y pense aussi, Bordeaux exporte son vin aux quatre coins du monde, donc pourquoi pas sa bière, mais chaque chose en son temps.
 
 
En quoi votre scolarité à KEDGE Business School vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ?
 
Pas loin de 7 ans sur les bancs de l’école, on ne peut pas dire que ça ne marque pas ! Clairement ça nous a tout d’abord donné l’envie d’un tel projet, rien ne dit qu’en choisissant une autre voix nous ayons décidé de nous lancer dans une telle entreprise. Ça nous a clairement donné les connaissances indispensables dans les différents domaines qui touchent à la vie d’une entreprise puisque l’on doit être capable de toucher à tout aujourd’hui : des approvisionnements/production à la commercialisation sans oublier la comptabilité et la communication autour de notre marque/brasserie. On pourrait faire la liste mais globalement la quasi-totalité des enseignements combinés à nos expériences en entreprises via stages ou contrat pro se retrouvent dans notre quotidien, sans que l’on en ait réellement conscience.
 
Si vous deviez donner un conseil aux diplômés de KEDGE qui souhaitent eux aussi entreprendre ?
 
On est partagés entre « faites-le puis réfléchissez » ou bien « réfléchissez (mais pas trop) et faites-le ! » C’est certes un choix de vie différent du parcours professionnel que l’on peut avoir en tête en débutant ce type de formation, mais la diversité des problématiques, les coups durs et les moments de satisfaction et de joie sont décuplés quand on développe son propre business. On découvre aussi l’importance du soutien de notre entourage proche voir moins proche, sur lequel il ne faut pas hésiter à s’appuyer.
 
Autre chose à ajouter ?
 
Pour communiquer sur notre installation dans le centre ville de Bordeaux au 64 rue Borie, ainsi qu’au renouveau de notre identité visuelle et la sortie d’une nouvelle bière (blanche à la verveine citronnée) nous avons lancé une campagne de financement participatif sur Ulule depuis le 2 octobre. Nous en sommes aujourd’hui à plus de 100% de notre objectif de 10000€, mais vous pouvez toujours y participer. On a donc envie de vous dire de foncer découvrir le projet dans son ensemble, de partager autour de vous ,et si vous le souhaitez de nous soutenir en participant d’ici le 17 novembre 2017 !
 
 
 
En savoir plus : 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.