Se connecter
Menu
11/10/2017

Découvrez LABL, le shop éthique lancé par Marie (International Business 2017) et Anthony !

Une belle histoire entrepreneuriale racontée par Marie, diplômée de KEDGE Business School, et son ami Anthony, bien connu des kedgers, puisqu'il a longtemps été Community Manager sur le campus bordelais de l'école.

 

KEDGE, une étape essentielle pour devenir entrepreneuse.

Passionnée par l’entrepreneuriat, Marie de Faria (International Business 2017) construit ses différentes expériences en se basant sur ce leitmotiv. A 21 ans, en parallèle de ses études en école de communication, elle fonde l’Agence Complice, une agence événementielle et digitale qui permet à des entreprises comme Cottage (Groupe Panther) d’offrir des événements fédérateurs pour consolider leur communauté sur les réseaux sociaux. C’est un premier pas dans l’entrepreneuriat.

« J’ai intégré KEDGE avec l’envie d’entreprendre à plus grande échelle, de me lancer dans un projet d’envergure, un projet qui correspondrait aussi davantage à mes valeurs. Mais pour cela, il me manquait des bases solides dans de nombreux domaines : finance, comptabilité, achats, négociation… Après quatre ans en école de communication très spécialisée, j’avais besoin d’une nouvelle dynamique et de nouveaux enseignements. » explique Marie.

Au programme International Business (anciennement MACI), Marie découvre toutes les clefs de la gestion d’une entreprise, mais aussi de nouveaux business model qui intègrent l’éthique au cœur de leur stratégie. Après son stage de fin d’études au sein de l’entreprise Michel et Augustin, qui insuffle un véritable esprit entrepreneurial mais aussi « intrapreneurial », Marie obtient toutes les bonnes pratiques pour se lancer, accompagnée par Anthony Raymond, collaborateur à KEDGE et cofondateur du projet.

« KEDGE a grandement facilité le lancement du projet, car nous avons bénéficié d’un accompagnement extraordinaire de professeurs et intervenants, comme Xavier Hollandts ou Rayane Mouhib, mais aussi du directeur du programme International Business, Stéphane Ouvrard. Ils ont été d’un soutien incroyable, et nous ont prodigué les meilleurs conseils pour le lancement et le développement de LABL. » raconte-t-elle.

LABL : la mode éthique

L’idée de LABL a germé progressivement, depuis 2013, après l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh. Pour Marie et Anthony, c’est une véritable prise de conscience. Ils ne peuvent plus continuer d’acheter des vêtements issus de la Fast Fashion, sans savoir qui les a fabriqués et dans quelles conditions. C’est le début d’une quête permanente pour une consommation plus réfléchie et plus responsable, mais sans succès, car le secteur de la mode est très opaque.

Difficile de démêler le vrai du faux, de déchiffrer les étiquettes, de faire confiance après les nombreux scandales qui éclaboussent les plus grandes marques… L’envie d’une mode différente apparaît alors, l’aventure LABL est née.

Symboliquement, la première collection « Cap sur la Provence » est lancée en Avril 2017. Elle regroupe cinq créatrices françaises, qui confectionnent tous leurs vêtements en France et la maroquinerie et souliers au Portugal. Des créatrices qui produisent en quantité limitée pour une fabrication responsable et artisanale, dans le respect de chacun des acteurs, et avec une vraie traçabilité.

Aujourd’hui, une nouvelle collection d’automne est disponible sur le site. Le nombre de créateurs est passé de 5 à 11, en trois mois seulement. L’offre s’est aussi nettement élargie, avec plus de choix, des accessoires, des bijoux…

« Avec LABL, nous avons la volonté de construire une aventure humaine et conviviale. Avec nos créatrices, ce n’est pas véritablement une relation commerciale à proprement parlé qui s’applique, c’est avant tout un travail main dans la main, nous avons véritablement la volonté de contribuer à leur développement, de partager les risques. C’est tout un business model qui est repensé, nous souhaitons tendre vers un vrai social business » nous indique Marie.

 

En ligne, et maintenant en boutique !

Aujourd’hui, LABL se lance un nouveau défi : celui d’ouvrir l’échoppe LABL. Une boutique pensée comme un lieu de vie, chaleureux et au charme fou qui ouvrira ses portes au cœur de Bordeaux, au 39 rue de Cheverus, dès le jeudi 19 octobre. Tous les kedgers sont invités à nous rendre visite et bénéficieront d’une remise de 10% en boutique jusqu’au 30 novembre 2017.

Leur conseil aux Kedgers entrepreneurs : osez !

A tous les Kedgers qui souhaitent se lancer dans l’entrepreneuriat, Marie donne le conseil suivant : « L’entreprenariat, c’est comme un marathon… Sur certains kilomètres, c’est très difficile, on ne va pas se le cacher. Sur d’autres, on se sent pousser des ailes et c’est une immense joie. Il faut s’accrocher, vivre l’aventure pleinement, ne pas avoir peur de lancer toutes ses idées, ne pas avoir peur de l’échec et surtout savoir rebondir rapidement, changer de cap, de stratégie. En résumé : osez faire ce que les autres n’osent pas, car ce sera de loin la plus belle et la plus enrichissante expérience de votre vie ! »

Suivre LABL

 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.