Se connecter
Menu
12/07/2017

Ce diplômé de KEDGE dépoussière l'espadrille façon sneaker en créant sa propre marque !

Diplômé de KEDGE Business School en 2006, Alexandre Suermondt s'est lancé le défi de dépoussiérer la fameuse espadrille, chaussure emblématique du Sud-Ouest. 3 ans plus tard, le succès est au rendez-vous !

 
Bonjour Alexandre ! Pour commencer, parlez-nous de votre parcours scolaire : quelle formation avez-vous suivi à KEDGE ?
 
Suite à mon baccalauréat, j'ai fait deux ans de prépa à Toulouse, puis j'ai intégré KEDGE Business School. J'y ai suivi une spécialisation Finance d'Entreprise, car même si le Marketing était mon objectif principal, je souhaitais avoir une base financière solide.
 
Racontez-nous votre parcours une fois vos études terminées : quels postes avez vous occupés ? Qu'est-ce que ces postes vous ont appris ? 
 
Diplôme en poche, je suis parti en Australie, en mode "backpacker", perfectionner mon anglais, visiter ce magnifique pays... et trouver un job! Après 4 mois j'ai été pris en VIE chez Pernod Ricard Australia en tant Brand Ambassador Champagne: une expérience incroyable! Suite à mon VIE, j'ai travaillé 6 ans en tant que Responsable de Zone Export chez Pernod Ricard Europe à Paris. Fort de ces années d'expériences sur des postes aussi bien marketing que commerciaux, j'ai décidé de me lancer dans l'entrepreneuriat.
 
Parlez-nous d'Angarde, votre marque. Comment avez-vous eu l'idée et l'envie de vous lancer dans l'entrepreneuriat ?
 
Chez Pernod Ricard, nous lancions régulièrement de nouveaux produits dans différents pays: les stratégies de lancement, les budgets marketing et les plans de distribution me passionnaient. Je rêvais de pouvoir en faire autant avec ma propre marque. J'ai donc lancé avec ma soeur été 2014 ANGARDE, une marque de sneaker inspirée de l'espadrille. Issus du Pays Basque, nous souhaitions moderniser l'espadrille traditionnelle afin qu'elle soit résistante à l'eau, confortable comme une sneaker et suffisamment habillée pour une utilisation aussi bien balnéaire qu'urbaine.
 
 
Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?
 
La marque est aujourd'hui présente en ligne et dans une centaine de points de vente multi marques. Les objectifs de développement commerciaux sont l'export en retail (via des agents ou des distributeurs) et la France en digital (optimisation de nos ventes en ligne). Pour nous soutenir, nous allons commencer à travailler sur une levée de fonds en septembre 2017. Nous sommes aujourd'hui incubés aux à l'école des Arts et Métiers qui nous aide notamment sur des projets de R&D bioplastique; nous faisons aussi partis du dispositif Au Dela Du Cuir, du Réseau Scientipole et du Réseau Entreprendre Paris.
 
En quoi votre scolarité à KEDGE Business School vous a aidé à devenir ce que vous êtes aujourd'hui, et en quoi ses enseignements vous ont aidé dans le développement de votre projet ? 
 
KEDGE m'a apporté une formation généraliste avec de bonnes bases commerciales, financières et marketing. Ces solides connaissances ont aussi été accompagnées d'une certaine ouverture d'esprit et curiosité grâce notamment aux associations. C'est en découvrant à l'époque, certaines assos humanitaires que nous travaillons aujourd'hui main dans la main avec l'ONG Solidarités International: pour chaque paire achetée, 20L d'eau potable sont distribués en Afrique.
 
 
Si vous deviez donner un conseil aux diplômés de KEDGE ?
 
Winston Churchill disait ces mots si vrais: "le succès c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme". Trop de gens ont peur de prendre des risques de peur de l'échec. Or l'échec est une chance, car c'est la meilleure façon d'apprendre. Donc faites vivre vos passions, lancez vous et persévérez tous les jours... Voila ce que je me dis chaque matin en me levant.
 

En savoir plus :

 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.