Se connecter
Menu
18/05/2017

Une diplômée de KEDGE nommée secrétaire d’Etat aux personnes handicapées

Âgée de 56 ans, Sophie Cluzel (ESC 1982) s'est engagée il a déjà de nombreuses années en faveur de la scolarisation et l'insertion des personnes en situation de Handicap.

Elle fait partie des nouveaux visages arrivés avec la prise de fonctions d'Emmanuel Macron, ce mercredi 17 mai. Elle succède ainsi à Ségolène Neuville, mais son secrétariat sera désormais rattaché directement au premier ministre Edouard Philippe.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Sophie Cluzel ne devient pas secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées par hasard. Âgée de 56 ans, elle s'est depuis longtemps impliquée dans l'aide aux personnes en situation de handicap – et notamment pour leur scolarisation et leur insertion. Mère de quatre enfants, dont une fille trisomique, cette diplômée de KEDGE Business School est aussi présidente de la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap depuis 2011. Elle a également fondé plusieurs autres associations dont "SAIS 92" (service d’accompagnement et d’information pour la scolarisation des enfants handicapés) et "Grandir à l’école", qui s’occupe plus spécifiquement de la trisomie 21.

En 2012, elle organise également le premier Grenelle de l’intégration des jeunes handicapés dans la société, qui a été largement reconnu, pour les progrès qu'il a permis d'accomplir en la matière, par les associations spécialisées.

Lors de cette dernière campagne présidentielle, Sophie Cluzel a souvent interpellé les candidats sur les obstacles restants dans le domaine. Emmanuel Macron et ses équipes ont entendu cet appel, et le candidat avait alors promis le rattachement du poste de secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées au premier ministre.

Il faut dire que la scolarisation des personnes handicapées est devenu au cours de ces 10 dernières années de plus en plus importante : son nombre en milieu ordinaire a quasiment doublé.

Dans un rapport datant de 2016, le Conseil national d’évaluation du système scolaire estimait que « Les locaux des établissements scolaires sont loin d’être aux normes d’accessibilité. Les élèves en situation de handicap sont encore souvent séparés des autres élèves au collège et au lycée. Enfin, les aménagements pédagogiques sont méconnus des familles ». 

Attentif depuis de nombreuses années sur l’accessibilité de ses campus pour les personnes en situation de handicap, KEDGE Business School félicite et souhaite réussite à Sophie Cluzel dans sa nouvelle mission. De son côté, l'école accélèrera encore son investissement dès la rentrée prochaine en créant un certificat sensibilisant les futurs diplômés au management des personnes en situation de handicap. Cette mesure s'ajoutera ainsi aux aides apportées par nos partenaires Volkswagen France et BPI France pour leur accueil sur nos campus. 

VOUS ÊTES NOMINÉ(E), VOUS LANCEZ UN PROJET, UNE START-UP ?

0 Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.